Joseph LE et le Pr Etoundi Ngoa lancent un test de sélection pour le recrutement de 3000 Instituteurs au titre de la session 2020 

L’arrêté conjointement signé par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative(Minfopra) et le ministre de l’Education de Base(Minedub) du 25 janvier 2021 s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase du troisième programme de contractualisation des Instituteurs de l'Enseignement maternel et Primaire au profit des écoles primaires publiques du Ministère de l'Education de Base, au titre de la session 2020.

 

Un instituteur en salle (c) Droits réservés

L’article 1 dans son alinéa 1 informe clairement que « Le présent arrêté porte ouverture p e recrutement de trois mille (3000) Instituteurs de l'Enseignement Maternel et Primaire au profit des écoles Primaires publiques du Cameroun », peut-on y lire.  

Date du test

Information renchérie par l’alinéa 2 du même article qui fixe la date de déroulement des épreuves « Les épreuves écrites dudit test se dérouleront le samedi 27 février 2021, dans tous les chefs de Région », lit-on.

Modalités

Pour sa part, l’article 2 de l’arrêté conjoint des deux membres du gouvernement rappelle que « L'appel à candidature à ce test est indexé sur les besoins des écoles nécessiteuses (job posting). Chaque candidat choisit une école dans laquelle il souhaite travailler et compose dans le centre régional de composition qui abrite la zone qui a fait l'objet de son choix », stipule l’alinéa 1.

Et à l’alinéa 2 d’indiquer que « Toutefois, au cas où le quota alloué à une école est atteint, le Ministère de l'Education de Base pourrait être amené à affecter les candidats retenus dans une autre école nécessiteuse de la même Région, n'ayant pas enregistré de postulants ».

Le Minfopra et le Minedub soulignent que « La répartition des places ainsi que les quotas par Région et par Département sont fonction des besoins exprimés par les écoles cibles évoquées à l'article 2 ci-dessus », stipule l’article 3 qui est complété par l’article 4 selon lequel,  « La liste des écoles nécessiteuses sus-évoquées sera préalablement publiée par le Ministère de l'Education de Base et chaque candidat devra préciser dans une lettre de motivation versée au dossier, l'école pour laquelle il va se soumettre au test », apprend-t-on.

Conditions à remplir

C’est l’article 5 qui se penche sur les conditions à remplir pour faire acte de candidature à savoir : « être âgé de 40 ans au plus au 31 décembre 2020, être titulaire d'un CAPIEMP délivré au plus tard en 2015 », précise l’arrêté.

Quant à l’article 6, il informe que « Le concours est ouvert à toute personne titulaire du CAPIEMP 2015 et à tous les titulaires des CAPIEMP antérieurs, n'ayant pas pris part à la première phase du troisième programme de recrutement (2019). Les intéressés sont appelés à déposer un dossier de candidature dont la composition est fixée à l'article 8 ».

Et à l’article 7 d’appuyer que « Les candidats ayant déjà déposés un dossier lors de la première opération de ce troisième programme de contractualisation (2019) ne sont pas soumis à l'obligation de déposer un nouveau dossier. Leurs dossiers déjà disponibles seront mis à jour par le dépôt des pièces suivantes : « a)Un bulletin n03 de l'extrait de casier judicaire datant de moins de 03 mois; b) Un certificat de résidence dans la Région sollicitée; e) Une lettre de motivation précisant l'école nécessiteuse choisie; d) Une enveloppe timbrée à l'adresse du candidat ».

Cela étant, les candidats ne sauraient concourir sans avoir une idée de la composition du dossier : «  (1) Les dossiers de candidature qui seront reçus complets dans les Délégations Régionales de l'Education de Base au plus tard le 08 février 2021, délai de rigueur, comprendront les pièces suivantes : « a)une demande timbrée adressée au Ministre de l'Education de Base; b) deux photos d'identité (format 4x4) ; e) une copie certifiée conforme de l'acte de naissance; d) deux copies certifiées conformes du CAPIEMP ou du Teacher's Grade One Certificate ; e) une photocopie non timbrée du diplôme professionnel; f) une photocopie certifiée de la Carte Nationale d'Identité; g) un bulletin n03 de l'extrait de casier judiciaire (datant de moins de 03 mois) ; h) un bulletin de visites médicales; i) deux fiches de renseignement d'état-civil ; j) un engagement sur l'honneur à servir à son poste d'affectation pendant 5 ans; k) une lettre de motivation des candidats précisant l'école nécessiteuse choisie; 1) une copie d'acte de mariage certifiée conforme (éventuellement) ; - m) un certificat de résidence dans la région sollicitée; n) une enveloppe, au format A4, timbrée à l'adresse du candidat », peut-on lire à l’article 8.

Cependant, « Tout dossier incomplet ou parvenu en retard sera rejeté. Les candidats déposent leurs dossiers exclusivement dans la Région qui abritent l'école choisie et dont le chef-lieu est obligatoirement leur centre de composition ; Tous les centres de composition sont bilingues », précisent les alinéa 2, 3 et 4.

Epreuves

L’article 9 de l’arrêté informe que les tests se feront sur la base des matières suivantes : la Culture générale, l’épreuve technique

L’épreuve de langue : anglais pour les francophones français pour les anglophones.

Publications des résultats

Pour finir, « Les résultats du test de sélection seront publiés par arrêté conjoint du Ministre de l'Education de Base et du Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative », conclut l’article 10.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter