CHAN : Emmanuel Ledoux Engamba interdit la circulation des mototaxis dans le Fako

Les conducteurs de mototaxis sont interdits de circulation dans le département du Fako, région du Sud-Ouest, jusqu’à nouvel ordre.

 Des mototaximen en activité (c) Droits réservés

 

 

C’est la résultante d’un arrêté préfectoral signé le weekend dernier par Emmanuel Ledoux Engamba et fondé sur «la nécessité de maintenir la paix et l’ordre ».

En effet, le préfet du Fako a interdit la circulation des mototaxis pour sécuriser le Championnat d’Afrique des nations(Chan) à Limbe, ville qui accueille les matches du Groupe D.

C’est à la veille des matches de ladite poule qu’est intervenue la décision de l’autorité administrative puisque les hommes armés avaient juré de perturber la compétition.
Des sources concordantes, les assaillants ont récemment commis des exactions dans ces régions en crise. Ils ont notamment incendié un camion-brasserie à 14 roues vendredi matin. Ce qui a valu la neutralisation de deux d’entre eux au pont de Likomba dans l’arrondissement de Tiko,

Des séparatistes armés sont également accusés d'avoir brûlé du matériel de construction derrière le stade Middle Farms à Limbe jeudi soir.

De tels agissements des combattants avaient contraint le préfet il y a près de trois mois, à prendre des mesures draconiennes dans son unité de commandement : « À compter de la date de signature de la présente ordonnance, l'entrée de personnes dans les lieux publics avec des sacs et autres types de bagages est par la présente interdite au sein de la division Fako », a déclaré Emmanuel Ledoux Engamba dans un communiqué daté du 25 novembre 2020.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !