Tribune : «Le département du Dja et Lobo est l’un des plus pauvres du Cameroun»

Alors que des voix se sont élevées pour dénoncer la supériorité du budget d’investissement alloué au du Dja et Lobo par rapport à ceux d’autres régions à l’instar du Nord-Ouest, Christian Bomo Ntimbane a expliqué les raisons de cet état de fait dans un texte rendu public le 12 janvier 2021 et dont Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité.

Ville de Sangmelima (c) Droits réservés

Ne tombez pas dans le piège de la manipulation tribale

Un document devenu viral sur Facebook et montrant différents budgets d'investissement public du département du Dja et Lobo supérieurs à ceux de la région du nord-ouest suscite des interrogations.

Pour certains, c'est la preuve d'actes de favoritisme, voire du tribalisme du régime de Yaoundé au profit des populations du département d'origine du président de la République.

Cette façon de présenter les faits est nocivement contreproductive, car confortant les pontes du régime RDPC aux affaires dans leur mensonge d'être soucieuses des populations du Sud en général et en particularité de celles du Dja et Lobo.

Ce qui est totalement faux. Le Dja et Lobo est l'un des départements les plus pauvres du Cameroun. Je ne voudrais pas décrire les conditions de vie de ses populations.

Cela paraîtra comme une moquerie. Allez faire un tour dans les arrondissements de Bengbis, Mintom, Djoum, Oveng, Meyomessala, Zoetele, Sangmelima pour avoir une idée.

Les différents budgets d'investissement du Dja et Lobo qui apparaissent dans ce document ne concernent pas uniquement les investissements à caractère local et qui profiteraient uniquement aux populations de ce département.

Les 3/4 de ces budgets concernent les projets d'intérêt national à savoir une partie des contributions annuelles de l'Etat aux projets de construction de la route intercontinentale Congo-Cameroun qui traverse le Dja et Lobo, le barrage hydroélectrique de Mekin situé dans l'arrondissement du Dja et Lobo qui desservira les régions du centre et une partie du littoral.

Sans apporter cette nuance, les pontes du régime instrumentaliseront ce document pour calmer les colères explosives qui montent chaque jour au sein des populations à cause de la grande misère.

À se demander si ce ne sont pas elles qui ont fait publier ce document pour entraîner une remobilisation de la tribu derrière le régime.

Montrer que le régime favorise les Beti en général renforce le socle tribal derrière ce pouvoir. Ne tombez pas sans ce piège !

Les posts de cette nature favorisent et renforcent plutôt le régime. Les populations du Dja et Lobo comme celles d'ailleurs souffrent sérieusement.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !