Accusé de détournement de fonds par le quotidien Le Messager, Manouda Malachie s'explique

Manaouda Malachie a réagi le mercredi 2 décembre sur son compte Twitter après la Une du journal Le Messager, qui l'accusait de « gabegie financière » au sein de son département ministériel. Le quotidien annonçait que le ministère de la Santé a consommé en l'espace de trois mois, une somme de 600 millions de Fcfa de carburant dans le cadre de la lutte contre la COVID 19.

Manaouda Malachie (c) Droits réservés

Dans un article publié le mercredi 2 décembre 2020, le quotidien Le Messager dans sa page 4, confiait que Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique du Cameroun brille par « une gabegie financière sans précédent » au moment même où il est attendu sur le terrain de la construction et de la réhabilitation des équipements des infrastructures hospitalières.

Du coup, l’on pouvait lire à sa grande Une : « 600 millions de FCFA de carburant en 3 mois ». Mais selon ce qu’explique l’accusé, il apparait que certes, la somme avancée par notre confrère est juste, mais la période va au-delà de 3 mois.

Manaouda Malachi estime les bons de carburant en cause concernaient tout le ministère. « Pour cette Une de Le Messager, je précise qu'il s'agit bien des frais de carburant de l'ensemble de tout le Ministère pour l'année 2020 des 150 ordonnateurs délégués et non du Ministre. Le travestissement de l'information aide à créer le buzz et servir certains intérêts. Dommage! », Ecrit le ministre sur Twitter.

 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter