Cameroun : Le mot d'ordre de grève des avocats maintenu !

Les avocats au Barreau du Cameroun maintiennent le mot d’ordre de grève Du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre 2020.

Les avocats au Barreau du Cameroun (c) Droits réservés

Le Barreau de l’Ordre « décide en outre des mesures suivantes sans préjudice d’autres à venir y compris la convocation d’une Assemblée Générale Extraordinaire, en signe de protestation, et jusqu’à ce qu’il soit mis fin à cette véritable cabale par la libération de tous les avocats détenus d’une part et d’autre part dans le but de redorer le blason de la profession ainsi souillé », avait décidé le Conseil de l’Ordre réuni en session extraordinaire.

Toutefois, le relâchement de Me Richard et de Me Tamfu et Armel Tchuenmegne interpellés et jetés à la prison centrale de Douala à la suite des échauffourées du 10 novembre dernier au Tribunal de première instance de Douala-Bonajo n’a pas changé grand-chose sur la décision des avocats qui vont observer une suspension du port de la robe noire pendant 5 jours.

Par ailleurs, la réunion du Conseil de l’Ordre de avocats tenue le 21 novembre 2020 précisait que « jusqu’à nouvel avis pour tous les avocats, toute intervention devant les juridictions statuant en matière criminelle, à tous les degrés de juridiction y compris la Cour Suprême et le Tribunal Criminel Spécial, et les juridictions statuant en matière de contentieux électoral, y compris le Conseil Constitutionnel ».

Des mesures qui font suites au traitement que la Justice a infligé aux avocats le 10 novembre dernier et auxquels les hommes en robe noire souhaitent trouver une solution durable.