Stéphanie Djomo révèle pourquoi elle a menti sur la crise anglophone et demande pardon au peuple camerounais

Le lendemain de sa libération, dame Victoire Stéphanie Djomo s’est confiée au microphone de la CRTV où elle a dit toute la vérité.

Stéphanie Djomo (c) Droits réservés

Le 3 novembre 2020, dame Victoire Stéphanie Djomo avait été invitée à l’émission « Paroles de Femmes » sur Equinoxe TV. Au cours du programme, elle avait fait un certain nombre de déclarations sur la crise anglophone que le ministre de la Communication René Emmanuel Sadi, vérifications faites, avait jugées quelques jours après, de « propos mensongers». Notamment, elle affirmait avoir perdu ses jumeaux alors qu'elle fuyait l'insécurité au Sud-Ouest ; ce qui était dans la fiction, selon son méa-culpa. 

Toute chose qui a valu à l’accusée, une interpellation puis une détention provisoire à la prison centrale de New-Bell à Douala pendant dix jours. 

Mea-culpa

Après dix jours passés en milieu carcéral, elle a été relaxée le 18 novembre 2020 et a tenu à rétablir les faits, cette fois-ci, dans l’univers du réel.

« J’ai rejoint un groupe qui pleure les enfants du NOSO (Nord-Ouest et Sud-Ouest, Ndlr). Nous avons fait des sorties où on a pleuré dans plusieurs carrefours jusqu’au jour où on nous annonce toujours dans le groupe qu’on doit se retrouver sur le plateau d’Equinoxe et je partage cette histoire qui n’est pas vrai », a-t-elle révélé.

Regrets  

Pour Victoire Stéphanie Djomo, se retrouver sur le plateau de télévision n’avait jamais été dans ses intentions : « Je n’avais jamais mis dans ma tête de me retrouver sur un plateau de télévision, ce n’était jamais entré dans ma tête. Ça n’avait jamais traversé ma mon esprit. Je regrette sincèrement. J’ai même très mal », regrette-t-elle avant d’ajouter : « J’ai très mal, j’en soufre énormément. De jour comme de nuit, je n’ai pas de sommeil parce que, croyant bien faire, j’ai plutôt blessé, ce n’était pas dans mes intentions. Je ne savais pas que ça allait arriver là », a-t-on écouté au journal de 13 h ce 19 novembre 2020.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter