Fraudes au baccalauréat : Choupo-Moting demande à son tour la libération de Kevin Ngassam

Le capitaine des Lions indomptables a remis en cause la décision du juge d’instruction du tribunal de Première instance de Yaoundé centre administratif, d’embastiller le jeune Ngassam Noche Gervais Kevin pour des soupçons de fraudes au baccalauréat 2020. 

Choupo-Moting, Kevin Ngassam (c) Lebledparle.com

Le finaliste de la Ligue des champions 2020 avec le Paris Saint-Germain a partagé un message de soutien envers le jeune Ngassam Noche Gervais Kevin sur les réseaux sociaux il y a deux jours. «Je plaide pour la libération de Kevin , la prison n'est pas la solution pour une telle situation», a écrit l’attaquant de 31 ans.

Avant le capitaine de la sélection du Cameroun, le défenseur Michael Ngadeu a également pris fait et cause pour l’élève de 18 ans.

« Toute responsabilité de la fuite des épreuves d’un examen national ne saurait être imputée à un enfant. C’est un acte scandaleux et honteux de faire d’un jeune qui est le reflet de notre avenir en prison. Je m’indigne face à cet acte. Libérez Kevin », a publié le joueur de La Gantoise en Belgique.

En rappel, les épreuves de physique, chimie et SVT initialement conçues pour les classes des séries scientifiques avaient fuité sur la toile ; obligeant les autorités à les annuler et à programmer d’autres sujets. 7 fonctionnaires de l’Office du baccalauréat (OBC), impliqués dans cette fraude ont été sanctionnés, de même que cinq élèves parmi lesquels Ngassam Noche Gervais Kevin.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter