Le gouvernement équato-guinéen menace de poursuivre Amougou Belinga et Vision4 en justice  

C’est la quintessence d’un communiqué diffusé sur les antennes de la chaine de télévision publique équato-guinéenne, le 20 aout 2020. Le pape des médias est accusé d’avoir diffusé « des fausses informations » concernant le pays d’Obiang Nguema sur sa chaine de télévision, Vision4.

Amougou Belinga (c) Droits réservés 

Dans un communiqué lu sur la chaîne nationale de la Guinée-Équatoriale le 20 août 2020 en langue espagnole et dont nous vous proposons la traduction française en dessous, le gouvernement de Malabo dément les informations de Vision 4 sur le prétendu rôle de son PDG dans l’échec du coup d’État à Malabo en 2017.

Lebledparle.com vous propose dans son intégralité, le communiqué du gouvernement équato-guinéen diffusé le 20 aout 2020.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a été mis au courant de certaines informations portant atteinte à l’honorabilité de la Guinée équatoriale, diffusées sur la chaîne de télévision privée « Vision 4 » détenue par un citoyen camerounais, Amougou Belinga, et reproduites par divers médias en Cameroun, écrit et audiovisuel le 5 juillet.

Selon ces informations, on parle d’une mauvaise distribution d’une somme de 15.000.000 F.CFA, que le Gouvernement de la République de Guinée Équatoriale aurait fait don à M. Amougou Belinga en signe de gratitude pour sa prétendue contribution à la neutralisation à Kie -Osi de l’attaque mercenaire déjouée en 2017 contre l’intégrité territoriale, la souveraineté nationale et les institutions légitimes de la République de Guinée équatoriale; ce qui aurait provoqué l’indignation du Délégué général à la sécurité nationale du Cameroun, Mbarga Nguelle Martin, car il avait perçu au moins une petite partie de cette somme.

À l’issue de la visite en Guinée équatoriale en 2015, le Gouvernement de Malabo avait remis au Délégué général à la Sureté nationale une enveloppe contenant 50 000 000 F.CFA.

En effet, ce mercredi 19 août, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a publié un communiqué pour clarifier certains doutes.

Le Gouvernement de la République de Guinée équatoriale dément catégoriquement les deux informations diffusées par la chaîne de télévision « Vision 4 » sur les questions abordées, faute d’informations suffisantes et fiables. Car le gouvernement de Malabo n’a pas connaissance d’avoir offert un montant à M. Amougou Belinga, ni ne reconnaît aucun rôle lors des actions mercenaires et de la déstabilisation du pays en 2017, qui ont échoué, selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères de Guinée équatoriale.

Ces informations sont fabriquées de mauvaise foi et répondent aux mauvaises intentions de M. Amougou Belinga et de la chaîne « Vision 4 » avec l’intention de tacher la bonne réputation de la Guinée équatoriale, en plus de nuire aux relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

Le gouvernement de Malabo réitère son engagement à continuer d’œuvrer pour maintenir et renforcer ces relations dans tous les secteurs d’intérêt mutuel, y compris la coopération en matière de sécurité transfrontalière.

Le ministère des Affaires étrangères exprime son rejet des manœuvres de certaines personnalités et des médias visant à brouiller les deux relations, comme cela a été fait à l’époque avec la question de la construction d’un mur supposé dans la zone frontalière commune de Kie-Osi.

La Guinée équatoriale se réserve le droit d’intenter une action en justice contre les personnes physiques et morales en particulier, contre M. Amougou Belinga et sa chaîne de télévision, pour avoir diffusé des informations infondées contre les instructions démocratiques de la République de Guinée équatoriale.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter