Riposte contre la Covid-19 : L'UNFPA offre aux jeunes des kits d’hygiène et de prévention

Le don a été remis, le 03 Août 2020 par la représentante résidente des fonds des Nations unies pour la population au Cameroun à la présidente du Conseil national de la Jeunesse, Fadimatou Iyawa Ousmanou.

Présidente CNJ et representante UNFPA - DR

Dans le cadre de la riposte contre la Covid-19, le Conseil national de la jeunesse au Cameroun ne cesse d’aménager des efforts pour être plus près des jeunes qui constituent plus de 60% de la population.  Entre campagne de sensibilisation et session de formation des membres du bureau national régionaux, départementaux et communaux, Mlle Fadimatou Iyawa Ousmanou est partagée. Aux côtés d'une équipe dynamique, la présidente du CNJC veut par tous les moyens faire reculer la pandémie de coronavirus en milieu jeune et faire des jeunes, des sensibilisateurs. Afin d’accompagner les pouvoirs publics et par ricochet le Conseil National de la Jeunesse,  dans cette importante mission, l'UNFPA à travers la représentante résidente des fonds des Nations unies pour la population au Cameroun a remis un important lot constitué de kits hygiène et de prévention au Conseil national de la Jeunesse. C’était au cours d'une cérémonie organisée au siège de l’institution à Yaoundé.

Dans les mots de circonstance, les chefs des deux institutions ont relevé la nécessité des dons offerts. Mme Siti Batoul Oussein dira que le geste posé s'inscrit dans le cadre de la riposte contre la Covid-19. Elle fera également savoir que l’objectif ici est d’accompagner le gouvernement à renforcer l’action de prévention, de prise en charge de la résilience des populations vulnérables, des adolescents, des jeunes face à la pandémie. Pour elle, les jeunes ont un important rôle à jouer dans le processus de riposte. « Les jeunes constituent d’énormes potentialités. Ils sont des acteurs incontestables pour prendre des actions et apporter des conseils », a t- indiqué. Les jeunes peuvent être une ressource importante pour atténuer les risques et sensibiliser les populations.  Au nom de la jeunesse camerounaise, la présidente du CNJC va remercier le geste posé par l'UNFPA. Elle dira que les kits d’hygiène et de prévention offerts renforceront davantage la sensibilisation auprès des jeunes et dans les communautés en vue de prévenir la propagation de la Covid-19 dans les localités. Les dons seront transmis a qui de droit », a scandé Fadimatou Iyawa Ousmanou.

Réactions

SITI Batoul Oussein, représente-résidente du Fond des Nations unies pour la population

Ce que nous avons appelé comme contribution, ce sont les kits d’hygiène, et de prévention offerts tout simplement aux jeunes pour mener leurs actions de sensibilisation mais aussi de se protéger en respectant les mesures barrière, édictées par les autorités nationales. La jeunesse c’est notre population cible dans les interventions que nous menons, nous sommes aussi motivés par le fait qu’il y’a beaucoup plus de vulnérabilité au sein de cette population mais aussi lorsqu’ils sont autonomisés, ils peuvent jouer un rôle très important au sein de leur communauté et c’est la force vive comme on dit, c’est le potentiel de tout le pays de pouvoir investir sur la jeunesse.

Fadimatou Iyawa Ousmanou, présidente du CNJC

La jeunesse camerounaise par ma voix est très satisfaite et tient à remercier particulièrement ce geste très spécial de l’UNFPA à travers Mme la représentante-résidente  qui  a bien voulu mettre à notre disposition  un ensemble de matériel dans le cadre de la lutte contre la covid-19, notamment des gels  hydrologiques, des masques, des savons, de l’eau  de javel, pour qu’on puisse redistribuer cela,  dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation et de formation que le conseil national de la jeunesse entend mener dans les 10 régions du Cameroun. On a commencé dernièrement à travers une formation que nous avons suivie ici au siège du CNJC, qui a été faite par l’OMS. On a l’accompagnement du ministère de la jeunesse et du ministère de la santé et donc les jeunes du bureau national et des bureaux nationaux déconcentrés du Cnjc  sont formés au fur et à mesure pour être des facilitateurs et pour être plus proche des populations pour pouvoirs davantage sensibiliser la jeunesse camerounaise qui représente plus de 60% de la population.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !