Affaire Amougou Belinga et Mbarga Nguelé : La réaction violente de Christian Penda Ekoka

Après le lynchage dont a été victime Martin Mbarga Nguélé en direct de Club d’Elites dimanche, Lebledparle.com vous propose dans la suite, la sortie Christian Penda Ekoka, président du mouvement AGIR/ACT sur son compte twitter le lundi 6 juillet 2020.

Christian Penda Ekoka - DR

Il déplore le fait que les sujets périphériques prennent le pas sur les sujets importants. « Le plus étonnant dans notre pays est de voir l'élite - et notamment les représentants de la bureaucratie exécutive et judiciaire, du législatif et des médias - porter le débat sur des sujets périphériques plutôt que sur les questions essentielles », écrit l’allié de Maurice Kamto.

L’homme politique déplore ensuite le fait cette situation laisse indéfferent les camerounais. En bon économiste, il propose qu’on transforme les institutions pour qu’elles deviennent crédibles. « Personne ne s'offusque ainsi de la proximité qu'on vise à établir entre les patrons de la police, de la justice ou d'une administration, d'une part, et des clans mafieux, d'autre part. Les premiers devenant les otages des derniers. On trouve d'ailleurs normal et sans conséquence, d'opposer sur la scène publique le patron de la police à la pègre. Mais le fond du problème est la promiscuité entre les deux univers favorisée par la personnalisation du pouvoir politique, au point où des individus, aussi douteux soient-ils estiment avoir acquis l'immunité une fois qu'ils ont fait allégeance à l'homme-dieu. La seule solution pour sortir durablement de ce cercle Infernal est la transformation de nos institutions politiques pour les rendre participatives, crédibles, transparentes et fiables », déclare-t-il.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter