Affaire Wazizi : le SNJC dénonce « la confiscation du corps de Samuel Wazizi »

Le Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC) a tenu une importante conférence de presse  le jeudi 02 juillet 2020 dans la Salle de conférence du Codas Caritas, sise dans l'enceinte du Collège St Paul de Nylon Terminus BBR.

Conférence SNJC - DR

Le SNJC s'est prononcé à l'occasion sur l'actualité en rapport avec la presse et les journalistes.

Rebondissement dans l’affaire de Samuel Wazizi

Le syndicat National des Journalistes du Cameroun, dénonce avec fermeté la confiscation de la dépouille du journaliste d'expression anglaise Samuel Wazizi, décédé dans les circonstances troubles. A en croire le bureau exécutif du SNJC, cet acte des pouvoirs publics vise à masquer les sévices corporels que le journaliste a subis durant sa détention. Par la suite, le SNJC a réitéré sa position quant à la mise sur pied d'une commission d'enquête indépendante afin de faire toute la lumière sur la disparition tragique de ce confrère.

Les journalistes membres du SNJC devront arborer le noir chaque lundi pour réclamer la justice sur la disparition du journaliste.

Le conseil national d'éthique et de déontologie

Autre annonce forte faite par le SNJC ce matin, c'est la création d'un conseil national d'éthique et de déontologie. Pour Denis Nkwebo président national du SNJC, il s'agira d'un tribunal des pairs qui veillera à la bonne pratique du journalisme au Cameroun. Cet organe veillera aussi au respect strict de l'éthique et de la déontologie journalistique par ses membres. A ce jour le SNJC compte en son sein 750 membres.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter