Cameroun : Amougou Belinga demande la libération provisoire d’Ernest Obama

Dans une lettre du PDG du groupe L’Anecdote, adressée au Procureur général de la Cour d’appel de Yaoundé en date du 24 juin 2020, ce dernier demande la mise en liberté provisoire d’Ernest Obama.

Amougou Belinga et Ernest Obama - Lebledparle

L’ancien présentateur de l’émission de débat Clubs d’Elites sur Vision4 a été interpellé le 18 juin dernier par les éléments de la gendarmerie nationale. Accusé par son patron de haute trahison, détournements de fonds et de complot contre son entreprise entre autres, il se trouve en détention depuis exactement une semaine.

Contre toute attente, Jean Pierre Amougou a décidé de plaider en faveur de son ex homme de confiance, afin qu’il puisse comparaître lorsque l’affaire sera convoquée devant les juges au tribunal.

«J’ai l’honneur de vous prier de bien vouloir surseoir à la procédure de placement en détention provisoire de Monsieur Ernest Obama, pour des raisons humanitaires, dans l’affaire qui l’oppose à Jean Pierre Amougou Belinga, Président directeur général du groupe L’Anecdote», peut-on lire dans le dit document.

Le magnat de la presse camerounaise a tenu à préciser que cette saisine ne vise aucunement à stopper les procédures judiciaires à l’encontre d’Obama.

«Cette sollicitation n’éteint pas l’action publique que le Ministère doit poursuivre. Il s’agit tout simplement pour des raisons humanitaires, de lui permettre de comparaitre libre», ajoute-t-il.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter