Cameroun : Un homme retrouvé mort dans une cellule à Douala

Jean de Dieu Sietambi a été retrouvé mort dans une cellule de la brigade de gendarmerie d’Akwa-Sud. Il se serait pendu.

Gendarmerie d'Akwa Sud (c) Droits réservés 

Inculpé pour vol à main armée et gardé à vue à la brigade de gendarmerie d’Akwa-Sud, Jean De Dieu se serait donné la mort par pendaison selon la gendarmerie. Une version contrecarrée par ses proches qui parlent plutôt de torture.

Pour apporter plus de précision à cette situation, une enquête a été diligentée à la brigade de recherche de Bonanjo à Douala. Mais avant les résultats de cette enquête, la gendarmerie indique dans sa version des faits, soutient que le détenu, a été interpellé il y a quelques jours à Douala pour braquage, et se serait donné lui-même la mort dans sa cellule : «Il faisait partie d’un gang qui a braqué un citoyen au lieu-dit Carrefour ancien Dalip à Akwa. La victime s’est vue délester d’une mallette contenant 11 millions de FCFA. Jean de Dieu Sietambi, ainsi que d’autres présumés auteurs de ce braquage, ont été conduits ici. L’exploitation du prévenu Jean de Dieu Sietambi a permis de récupérer des armes à feu. Ce dernier, laissé seul dans sa cellule, s’est donné la mort par pendaison en utilisant son pantalon », a expliqué le commandant de brigade d’Akwa-Sud à Radio Equinoxe.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !