Cameroun: Indignés de la répartition des droits d’auteur, Nicole Mara et Sergeo Polo s'adressent au gouvernement  

Les deux artistes de renom de la musique camerounaise ont interpellé le gouvernement au sujet de la gestion des droits d’auteur au Cameroun.

Nicole Mara (c) Droits réservés

 Certains artistes camerounais notamment ceux qui se réclament la notoriété, ont pacifiquement boudé la modeste somme de 25 000 FCFA qui leur a été remise en guise de répartition des droits d’auteur.

A chaque travail, son salaire…

A les entendre parler, la répartition doit être conséquente au travail abattu individuellement par chaque artiste en studio.

 « Comme Lady Ponce, Grace Decca, Ndédy Eyango, nous allons en studio, nous enregistrons des disques. Alors que des personnes qui n’ont jamais été en studio, c’est ces personnes-là qui gagnent de l’argent dans la musique, c’est ces personnes-là qui organisent des mascarades. Il faut que les autorités se saisissent de cette affaire », a décrié Sergeo Polo au microphone de la CRTV.

Interpellation du MINAC

A son tour, l’artiste Nicole Mara s’indigne tellement qu’elle n’hésite pas à envoyer un message cru à l’endroit des membres du gouvernement en charge de la Culture.

 « Nos amis du gouvernement, faites quelque chose avant que ça ne dégénère, parce que, le pire risque arriver », s’offusque la star.

D’autres artistes par contre suggèrent à l’Etat de se charger de l’art musical catégorie B des artistes.

L’avenir nous dira davantage sur cette situation qui ne fait que durer.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.