Module ads 2



Mathias Éric Owona Nguini : « Est-ce parce que le pays le plus puissant du monde va affecter notre unité que nous allons nous agenouiller devant lui ? »

L’intention de Donald Trump de suspendre le Cameroun de l’Agoa dans un communiqué le 31 octobre 2019 suscite les analyses des Camerounais de tous bords. Invité comme à l’accoutumée à l’émission Club d’Elites ce dimanche 3 novembre 2019 sur la chaine à capitaux privés Vision 4, le Pr Mathias Éric Owona Nguni s’inscrit dans la logique de la préservation de la dignité des Camerounais au-delà du respect de la puissance des Etats-Unis que nul ne peut redouter remettre en question.

Mathias Eric Owona Nguini (c) Droits réservés

 Le président américain Donald Trump a dit son intention de verrouiller la connexion qui lie son pays au Cameroun sur le plan commercial à compter du 1 er janvier 2020.

Une décision face à laquelle le Pr Mathias Éric Owona Nguini conseille de garder du sang froid.

« Est-ce parce que le pays le plus puissant du monde va affecter notre unité que nous allons nous agenouiller devant lui ? », s’est interrogé avec hargne le politologue.

Pour l’enseignant en sciences politiques, le pays de Donald Trump est une puissance certes, mais il y en a d’autres, pas des moindres.

« Les USA sont la première puissance de la planète Terre, mais ce n’est pas l’unique. Tout puissant qu’on soit on ne l’est pas de manière absolue. La puissance ne donne pas le droit de tout faire », a-t-il souligné.

Pour preuve, malgré leur puissance, le pays de l’Oncle Sam n’a pas eu gain de cause en Syrie, encore moins en Somalie car d’autres puissance s’y sont interposées., explique Mathias Éric Owona Nguini.

Le MEON ne va pas sans relever qu’une chose est la productivité, une autre en est le commerce, en relation avec le chamboulement des permes commerciaux entre les deux pays.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !