Jean De Dieu Momo : « Au Cameroun nos avocats deviennent des ennemis du pouvoir »

La querelle sur les Avocats auxiliaires de justice ou contre-pouvoir continue d’alimenter les débats, après les échanges vives entre Me Momo et Me Assira le dimanche 27 octobre 2019 dans Scène de presse sur la CRTV.

Momo Jean De Dieu sur Vision 4- capture photo

Dans une publication sur sa page Facebook ce mercredi 30 octobre 2019, Oscar Njiki, libre penseur a fait une publication dans laquelle il rejoint Me Momo qui affirme que l’Avocat est un auxiliaire de la justice et non un contre-pouvoir.

« AUXILIAIRE DE JUSTICE OU CONTRE-POUVOIR ? Je ne suis pas spécialiste du droit mais mon bon sens m'interpelle. Il existe 3 pouvoirs : le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire et le pouvoir exécutif. Le pouvoir législatif légifère, il vote des lois (Constitution). Le pouvoir exécutif, comme son nom l'indique, exécute, c-à-dire il met en application la LOI. (Il peut aussi proposer des lois). Le pouvoir Judiciaire c'est l'arbitre. C'est lui qui veille à la bonne application de la loi : justice. L'avocat appartient au pouvoir judiciaire. Il veille donc à l'application de la loi. S'il est un contre-pouvoir, de quel pouvoir est-il contre ? Contre le législatif ? Impossible. Il ne peut aller contre la loi. Contre l’exécutif ? Possible si celui-ci abuse de la loi c'est-à-dire s'il va à l'encontre de la loi. Or, aller à l'encontre de la loi c'est commettre une injustice. L'avocat doit veiller à ce que le pouvoir exécutif n'abuse pas du pouvoir (loi). Veiller à ce que la loi soit respectée ne signifie pas être contre le pouvoir car l'abus de pouvoir n'est pas le pouvoir mais une injustice. D'où l'avocat est au service de la justice et non contre un pouvoir. Il est donc auxiliaire de justice », a écrit Oscar Njiki.

En commentaire, le ministre délégué auprès du ministre de la justice, lui dit merci et pense que ses confrères font dans la confusion. « Merci OSCAR Njiki pour cette analyse pertinente. Ceux qui soutiennent que le Barreau est un contrepouvoir doivent nous donner des exemples de Barreaux dans le monde qui sont des contrepouvoir. La définition même du mot Auxiliaire de la justice devrait évacuer même ce débat incompréhensible. Au Cameroun nos avocats confondent leurs missions au service de la justice et deviennent des ennemis du pouvoir. Il est interdit à l’avocat de faire outrage aux cours et tribunaux et d’avoir une attitude de mépris vis à vis de la justice sous peines de sanctions disciplinaires allant jusqu’à la radiation. En France ces attitudes seraient sanctionnées sévèrement », réagit le Mindel Minjustice.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !