Incendie à la Sonara : le gouvernement écarte la possibilité de tout risque de pénurie de gaz au Cameroun

C’est ce qui ressort de la rencontre de ce mardi 11 juin 2019, entre le Ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures et les marketeurs.

Le Mincommerce et les Marketeurs - DR

Suite à l'incendie dont a été victime une partie de la SONARA dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2019, le ministre du Commerce multiplie des réunions avec les opérateurs du secteur de la commercialisation des hydrocarbures afin d'anticiper sur toutes éventualités de ruptures ou d'inflation sur le marché intérieur des hydrocarbures.

Tel est le sens de la réunion de ce mardi dont l'objectif était d'évaluer les quantités stockées actuellement et les approvisionnements de chaque marketeur pour ce qui est du gaz.

« Malgré la situation de la SONARA, il n'y a pas de risque de pénurie de gaz », telle est la conclusion à l'issue de la rencontre de ce mardi.

De l'avis des responsables des sociétés TRADEX, TOTAL, BOCOM, GREEN OIL et bien d'autres, les capacités de stockage actuelles et les commandes en cours de livraison permettent de rassurer l'opinion publique quant à la disponibilité permanente du gaz sur le marché et surtout, aux mêmes prix.

La Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (CSPH) a rendu public un communiqué dans ce sens pour informer l’opinion publique que les prix des hydrocarbures restent inchangés. Bien avant le mincommerce l’a aussi martelé à la conférence de presse conjointe organisée avec le mincom et le minée au lendemain de l’incendie de la Sonara.