Cameroun : Des mandats d’amener contre trois cyber-activistes camerounais basés en France

Le Ministère public de l’Etat du Cameroun a lancé le jeudi 06 décembre 2018, des cyber-activistes camerounais accusés « d’outrage à la pudeur, diffamation et injures » dans leur attitude dans les réseaux sociaux, a appris Lebledparle.com de Cameroun Info. 

Des manifestants de la diaspora camerounaise de France - DR

Les trois individus concernés sont connus sous les pseudonymes : Kamoua la Panthère, Flore de Lille, Anongo Serge.

Le procureur de la République près le Tribunal de première Instance de Yaoundé Centre administratif, a ainsi signé un mandat d’amener contre Nkenkom Kouolitto Magina alias Flore de Lille

Le Commissaire divisionnaire Temde Joseph, Sous-directeur des Enquêtes criminelles à la Direction de la Police judiciaire à Yaoundé indique que « l’intéressée fait l’objet d’une enquête en cours à la Direction de la police judiciaire pour outrage à la pudeur, diffamation et injures. En cas de découverte, bien vouloir l’interpeller, la conduire dans un poste de police ou de gendarmerie le plus proche et aviser la direction de la police judicaire »

Deux autres mandats  sont lancés contre Tetsako Anango alias Anango Serge et Kamoa Jean Jacques alias Kamoua la Panthère ; pour les mêmes motifs.

Ces cyber activistes recherchés « activement sur toute l’étendue du territoire national », résident tous en France.