Afrique-France : des Africains parmi les conseillers d’Emmanuel Macron pour l’Afrique

Les membres du Conseil présidentiel pour l’Afrique auront pour rôle de guider le président français dans sa politique générale vis-à-vis de l’Afrique

Cartes-de-la-République-française-et-du-continent-africain
Cartes de la République française (à gauche) et du continent africain (à droite)

Le Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA) dont les bureaux permanents sont situés dans les locaux de l’Agence française pour le développement est composé d’une douzaine de membres bénévoles sélectionnés par le Ministère des Affaires Etrangères. Ceux-ci sont constitues personnes issues de la société civile, de la culture, des sportifs ainsi que des entrepreneurs.

Ainsi, dans cette liste des membres du CPA dont le casting pourrait être complété au gré des besoins, on retrouve des personnalités telles que :

Jean-Marc Adjovi-Boco, 54 ans, ancien footballeur et entrepreneur franco-béninois ;

Jules-Armand Aniambossou, 55 ans, ancien ambassadeur du Bénin en France;

Diane Binder, 37 ans, directrice adjointe française du département international du groupe Suez ;

Yves-Justice Djimi, 36 ans, avocat français;

Liz Gomis, 36 ans, journaliste et réalisatrice française ;

Jeremy Hajdenberg, 43 ans, directeur général adjoint français d’Investisseurs et Partenaires ;

Yvonne Mburu, 35 ans, chercheuse et consultante en santé kényane ;

Vanessa Moungar, 33 ans, directrice franco-tchadienne du département « Genre, femmes et société civile » à la Banque africaine de développement, après avoir travaillé pour le Forum économique mondial ;

Nomaza Nongqunga Coupez, 36 ans, entrepreneuse sud-africaine ;

Karim Sy, 49 ans, entrepreneur franco-libano-malien;

Sarah Toumi, 30 ans, entrepreneuse franco-tunisienne.

Ces hommes et femmes auront pour missions non seulement de conseiller le président français, Emmanuel Macron sur sa politique africaine mais également, de développer des liens avec des sociétés civiles africaines et faire des propositions concrètes sur les secteurs du futur a appris lebledparle.com

Selon nos confrères de Jeune Afrique  qui rapportent l’information, le Conseil présidentiel pour l’Afrique est un « Outil de concertation et d’aide à la décision directement rattaché au président », dans l’optique de « donner un nouveau visage à la relation entre l’Afrique et la France ». Il sera donc question pour ses membres de préparer les éléments du discours de politique générale pour l’Afrique du  président Macron avant chacune de ses descentes sur le continent noir. Chose qui permettra d’éviter certaines formules prononcées par ses prédécesseurs et qui ont souvent choquées les africains.

 Promis par l’actuel président français au cours de sa campagne présidentielle, ce conseil présidentiel pour l’Afrique crée le 29 août 2017 Arrive donc comme un élément majeur de la nouvelle relation entre la France et l’Afrique sous l’égide d’Emmanuel Macron.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



Lebledparle uses cookies to improve your experience and optimize the functioning of the site. Targeted advertising content may also be presented to you. By continuing to browse, you certify that you accept the use of cookies. You can also accept these cookies by clicking on "Accept and continue". PIXEL_LINK_LEGAL_TEXT