Cameroun : Polycarpe Abah Abah "condamnez moi à mort ... je vais saisir le chef de l'état"

Polycarpe Abah Abah est considéré comme une des victimes de l'opération épervier initiée il y'a plusieurs années déjà par le président de la république Paul Biya. Après avoir écopé de 25 ans de prison il y'a deux ans, l'ex MINEFI a ce 3 novembre 2016 été condamné par le TCS à 20 ans de prison pour le détournement de plus d’un milliard de FCFA.

Polycarpe Abah Abah veut saisir le chef de l'état
Polycarpe Abah Abah veut saisir le chef de l'état (c) dr

 Une information reprise par plusieurs médias qui semble ne pas émouvoir plus que ça l'opinion publique. Peut-être les longues années que dure ce dossier auront fini par désintéresser les Camerounais. Rappelons que la plainte contre Polycarpe Abah Abah remonte à Avril 2000. Il avait alors été attaqué en justice par Peter William Mandio et Batock Dikanda. Il lui était reproché de s'être versé illégalement l'argent du service qu'il dirigeait en l'occurrence du «MINFI-Direction des Impôts». Avec cette nouvelle condamnation, une peine supplémentaire de 20 ans, c'est l'assurance de voir Abah Abah finir ses jours derrière les barreaux sauf grâce présidentielle. Selon canal 2 international une chaine privée locale, Polycarpe Abah Abah aurait justement déclaré "Condamnez-moi à mort ... je vais saisir le chef de l'état".