Coup Franc : Le Real Madrid de Zidane saoule de la bière Polonaise

"C'est moi le responsable de tout ça", a avoué Zinedine ZIDANE qui ne se rappelait même plus le nom de l'équipe contre laquelle le REAL venait de faire 3-3 .

Zidane coach du Real Madrid n'a pas réussi son pari contre Legia - DR
Zidane coach du Real Madrid n'a pas réussi son pari contre Legia - DR

Regard vide, lèvres balbutiantes, on ne sait pas combien de casiers de bières ZIDANE a bu en Pologne pour être si ivre, jusqu'à aligner des joueurs qui se tamponnaient tels des ivrognes. En passant et en repassant les images, on ne comprend toujours pas si le REAL a joué en 4-4-2 ou en 4-2-4. Une chose est sûre, ZIDANE a réussi à créer l'embouteillage dans un stade vide. Une équipe avec un seul milieu du terrain, Toni KROOS. ZIDANE a sorti le genre de composition d'un entraîneur de quartier de l'équipe des vétérans de CHIMPOUMPOUM contre BIMBOUMBOUM.
Lents tels de vieux trains de la deuxième guerre mondiale, les joueurs du REAL n'ont parcouru que 109 km, derrière les buveurs polonais qui ont fait 115 km dans la défense de la Maison Blanche où tout le monde entrer désormais comme au bar. 4 tirs cadrés, 3 buts encaissés par un gardien de nuit qui a joué à la place de NAVAS. Il faudrait demander un test d'alcoolémie pour comprendre pourquoi NAVAS tremble comme un épileptique et encaisse 6 buts en 3 matchs, alors que la saison dernière, il n'avait pris que 3 buts jusqu'en finale de la Ligue des champions. Il faudrait bien contrôler si COENTRAO a suivi sa récupération à l'infirmerie ou dans une brasserie.
Devant, à part BALE qui est rapidement entré dans le match en inscrivant son but dès la 50 ème seconde, RONALDO faisait dodo, ou plutôt, jouait tel un robot. MORATA, habitué à être remplaçant, était en grève pour avoir été titularisé. BENZEMA, toujours mis en examen en France et en Espagne, a été renvoyé sur le banc des coupables alors qu'il était innocent.
LEGIA , une marque de bière légère polonaise , réussit à souler REAL avec 3 bouteilles . Qu' est ce qui arrivera contre ATLETICO, les COLCHENEROS qui foncent tels des cochons drogués? Petit rappel, CASEMIRO, RAMOS et PEPE seront encore absents. Comme le dit un proverbe africain : "quand le gardien dort avec les portes ouvertes, aux voleurs d'en profiter".