Lionel MESSI, le Messie maudit

MESSI est parti de son pays à l'âge de 13 ans, exactement au même âge que le messie JÉSUS qui a aussi fui sa patrie. Quand MESSI revient chez lui, il réalise un mini- miracle en remportant le mondial des moins 20 ans ! À 18 ans, il est grand, on le déifie et on lui dédie les chants du fils béni venu construire le temple du football en ARGENTINE en trois jours. Le voilà qui est incapable de marquer un but en trois finales consécutives suivies des prolongations. 

Messi en pleure après son échec en Copa América - DR

La malédiction de MESSI a commencé dès sa première sélection dans l'équipe fanion. Le 17 août 2005, le sélectionneur JOSÉ POKERMAN l’aligne pour la première fois contre la HONGRIE à BUDAPEST. MESSI, si petit, assène un grand coup à un costaud joueur HONGROIS. Il reçoit un carton rouge direct après une minute de jeu.

Pendant la COPA AMERICA 2007, le sélectionneur COCO BASILE consulte MESSI pour faire la composition de son équipe. Mais l’ARGENTINE est humiliée 3- 0 en finale contre le BRÉSIL.

Après avoir essayé tous les sélectionneurs possibles pour faire briller le MESSIE MESSI, on décide de faire appel à celui qu'on appelle en ARGENTINE " DIELI" C'est-à-dire DIEU LE PÈRE, DIEGO MARADONA. En conférence de presse, MARADONA confie à la veille de la COUPE DU MONDE 2010: « MESSI a toutes les clés du jeu. Je le veux libre dans l'axe pour que le panorama de tout le terrain s'ouvre à lui ». On connaît la suite. Faute de COUPE DU MONDE, MESSI voulait offrir à son peuple la COPA comme lot de consolation.

C'est MESSI qui a dicté le choix d'un sélectionneur qui est né dans la même ville que lui et qui a entraîné le BARÇA, TATA MARTINO. Celui qu'on surnomme "le père de MESSI" n'a pas réussi. Il n'y a personne sur terre pour faire briller MESSI en sélection nationale. Alors, il préfère bombarder le ballon au ciel, pour manifester sa colère contre son Père DIEU, de l'avoir envoyé dans l'enfer de l’ARGENTINE.

L’ARGENTINE a déjà remporté les COUPES DU MONDE ET AMERICA avec d'autres générations. Quand elle gagne la COUPE DU MONDE En 1978, c'est grâce à KEMPES qui avait inscrit 6 buts. Il évoluait à VALENCE, en ESPAGNE. Quand elle remporte la COUPE DU MONDE en 1986 , c'est grâce au numéro 10 MARADONA qui marque un but magique contre l' ITALIE, étouffe la BULGARIE, dribble toute la défense de l' URUGUAY, anéantit l' ANGLETERRE avec sa " main de Dieu" agrémenté d'un but légendaire OÙ il part seul de son propre camp et élimine tous les ANGLAIS. Contre la BELGIQUE, il fait un enchaînement qui envoie tous les défenseurs au vent et inscrit un superbe but du gauche. En finale contre l' ALLEMAGNE, BECKENBAUER et toute sa défense se jettent contre lui. Mais on ne sait pas comment il a réussi à glisser une passe millimétré e à BURRUCHAGA qui n'avait plus qu'à glisser la balle au fond des filets. Bilan de MARADONA lors de cette COUPE DU MONDE : 5 buts et 4 passes décisives.

En 114 sélections, MESSI a inscrit 55 buts, dont 27 marqués lors des matchs amicaux, tandis que BATISTUTA a inscrit 10 buts en phases finales de COUPE DU MONDE. Après avoir récupéré le brassard de capitaine à MASCHERANO, MESSI jugé tel un mercenaire et prêt à se fait crucifier, s'enfuit de l’ARGENTINE en pleurant " Mon DIEU! Mon DIEU ! Pourquoi m’as- tu abandonner? " . Comme le dit un proverbe africain : « Celui qui se présente comme sauveur finit par être crucifié. »

© J. RÉMY NGONO 

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !