Cameroun : Un commerçant aux arrêts après s'être vanté d'un meurtre

Le prénommé Kennedy, vendeur de chaussures au marché central d’Ebolowa, a été gardé à vue mercredi, 18 novembre 2015 du matin au soir. D’après une source proche de l’enquête, « le vendeur de chaussures est accusé d’avoir déclaré dans un débit de boisson de la place, qu’il n’aime pas les policiers à cause de ce qu’un commissaire de police lui aurait fait subir à Buea, il y a quelques années ».

 

Crédit: kinikiesse.wordpress
Un quartier de Douala au Cameroun. (DR)

D’après une autre source proche de l’enquête, « le même commerçant aurait poursuivi qu’il aurait assassiné l’un des enfants du commissaire en question avec un pot de yaourt ».

Le vendeur de chaussures a donc été interpellé mercredi dernier et entendu à la division régionale de la police judiciaire du Sud. Selon une autre source proche de l’enquête, « il s’est avéré après investigations que le commissaire de police dont aurait parlé le vendeur de chaussures, n’a jamais perdu d’enfants ». D’où la relaxation du commerçant dans la même soirée.

© Le Jour : Jérôme Essian

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !