Cameroun :  La revue de presse du mercredi 30 mars 2022

Très chers abonnés, c’est toujours un réel plaisir de vous retrouver ici le matin pour vous servir votre revue quotidienne de la presse nationale. Comme tous les matins ou presque, découvrez ci-dessous, l’ensemble des actualités en kiosque ce jour.

Les Unes en kiosque (c) Droits réservés

La victoire du Cameroun face à l’Algérie hier dans le cadre des barrages comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022 est la principale information à lire ce matin. Le L’Action de Jean Nkuete avec qui nous ouvrons ce tour de kiosque indique que Rigobert Song et ses hommes ont crucifié les Fennecs d’Algérie mardi à domicile (2-1), arrachant ainsi leur ticket de qualification pour le mondial Qatar 2022.

Le Jour titre à sa Une : « Nous l’avons fait ». Le quotidien d’Haman Mana nous fait savoir que le Cameroun est venu à bout de l’Algérie dans les dernières secondes de la prolongation 2-1 dans une rencontre ponctuée de rebondissement de suspens.

Même information à lire dans les colonnes de Mutations. En effet, écrit-il, vainqueur à Douala (1- 0), les Fennecs avaient fait le plus dur, mais devaient confirmer devant leur public de Blida, où ils n’ont jamais perdu. Avec Slimani, Mahrez et Belaïli titulaires au coup d’envoi face à Toko Ekambi et Choupo-Moting, préférés à Aboubakar, les locaux se heurtaient d’abord à la défense. Dans ce contexte tendu, Raïs M’Bolhi craquait sous la pression. Sur un corner, il relâchait le ballon et permettait à Choupo-Moting de conclure dans le but malgré le retour des défenseurs sur leur ligne (22e).

Sortons du sport, pour parler des finances. Selon EcoMatin de ce matin, la Beac vient de décider de resserrer sa politique monétaire en relevant ses principaux taux directeurs. Cette décision qui vise à réduire la création monétaire, clairement identifiée ici par l’institut d’émission comme une source de pérennisation des tensions inflationnistes, fait suite aux tensions géopolitiques en Europe qui ont occasionné une hausse des prix de plusieurs produits importés dans la Cemac.

Le quotidien l’Économie est aussi en kiosque. Dans son édition du jour, notre confrère nous renseigne que le Cameroun veut adhérer à la Convention de Budapest pour renforcer ses efforts sur la lutte contre la cybercriminalité. « Le 25 mars 2022, le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng face à la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, dans le cadre des questions orales, a défendu le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier la Convention de Budapest sur la cybercriminalité », peut-on lire.

La Nouvelle Expression parle de « confusion » dans l’acte qui suspend la grève des transporteurs au Cameroun. Initialement prévu pour le 28 mars 2022 sur toute l’étendue du territoire national, le mot d’ordre a finalement été levé à la suite d’un communiqué signé du collectif des présidents nationaux des syndicats des transports routiers du Cameroun le 25 mars 2022. Sauf que comme le relate La Nouvelle Expression en kiosque ce matin, « ceux qui ont appelé à la grève ne se reconnaissent pas dans la décision de suspension », décidée par un collectif qualifié « d’imposteurs ». C’est à lire à la page 2 du journal.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin notre revue de presse de ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain !