Appel au boycott du défilé du 20 mai : Ni John Fru Ndi désavoue Jean Michel Nintcheu et Emmanuel Ntonga

Dans son communiqué, Ni John Fru Ndi bat en brèche, l’appel au boycott du défilé du 20 mai 2022 lancée par les présidents régionaux du Social Democratic Front(Sdf) pour le Centre et le Littoral.

Ni John Fru Ndi (c) Droits réservés

« Suite aux appels persistants des différentes structures du parti exprimant une ferme volonté de participer aux prochaines célébrations du 20 mai ainsi que notre position d’ouvrer sans relâche pour un meilleur Cameroun, informe par ce communiqué toutes les structures du parti capables de mobiliser les militants, de participer au défilé civil du 20 mai 2022. Toute information circulant sur les réseaux sociaux est infondée et injustifiée », a écrit le président national du Sdf.

Cette sortie du Chairman vient donc mettre fin à l’embarras dans lequel étaient déjà coincés des militants du parti de la balance du fait des appels au boycott. « Dans un des résolutions du Comité exécutif national, le Sdf a suspendu sa participation au défilé du 20 mai en raison de la crise anglophone et ce, jusqu’à l’ouverture d’un dialogue politique inclusif et la mise sur pied des mesures consensuelles et efficaces pour le retour à une paix durable et prenne les deux régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest », écrit l’Hon. Jean Michel Nintcheu dans son communiqué.

Le député de la Nation était suivi dans cet élan par son camarade de parti, Emmanuel Ntonga, président régional du Sdf pour le Centre.