Les trois clans qui existeraient au sommet de l’Etat selon le Pr Jean Bahébeck

Se prononçant sur le scandale fiscal dans lequel est impliqué Jean Pierre Amougou Belinga, le Pr Jean Bahébeck a demandé que le Directeur général des impôts s’explique à ce sujet au risque de soupçons d’appartenance à l’un des clans qui coifferaient le sommet de l’Etat.

Pr Jean Bahébeck (c) Droits réservés

09 agents des impôts ont été traduits en Justice par le Pdg du Groupe L’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga, pour les faits de « corruption, incitation à la corruption, concussion et escroquerie en bande organisée ». En effet, alors qu’une somme faramineuse de plus de 17 milliards de FCFA était réclamée à JPAB pour paiement d’impôts. Ces agents de la Dgi auraient tenté d’extorquer la somme de 50 millions de Fcfa au redevable pour un arrangement à l’amiable. L’histoire fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis plus d’un mois. A ce propos, les opinons se contraient. Pour certains, le Pdg du Groupe L’Anecdote doit payer des droits fiscaux. Pour d’autres, le puisant homme d’affaires camerounais serait victime d’acharnement et de complot.

« Il faut que Modeste Mopa dise comment une télévision peut payer 3 milliards de Fcfa par an d’impôts. Sinon, il est suspect. Il y a un clan FN au carré et Mopa qui lutte contre le clan LPM et Amougou dans la succession de paul Biya au pouvoir. Et il y a un 3ème clan au sein du système qui trouble la fête dans le Rdpc, Petit Jaco qui a exclu Messanga Nyamding…Je ne vais plus citer quelqu'un ici pour abuser...», a expliqué le militant de l’Upc.

Pour garder son sang-froid, sa lucidité et son objectivité, l'agrégé en chirurgie orthopédique souhaite diminuer la fréquence de son intervention sur les plateaux de Vision 4 : « A mon avis pour éviter trop de proximité avec Vision 4, j’aimerais réduire ma présence ici. Ça crée trop de proximité. Ma proximité risque de créer le manque d’objectivité », a-t-il lancé hier au cours du programme Club d’Elites.