Maurice Kamto : « L’histoire dit que c’est Paul Biya qui a gagné la présidentielle de 2018 »

Le patron du MRC, Maurice Kamto continue de revendiquer son « pénalty marqué » au soir du 7 octobre 2018.

Maurice Kamto (c) Droits réservés

Le deuxième à l’élection présidentielle de 2018 avec 14 % de suffrages continue de penser qu’il est celui que les Camerounais ont choisi pour diriger le pays et que ce mandat lui a été volé par le régime en place depuis 40 ans.

Dans un entretien avec nos confrères de VoxAfrica, qui sera diffusé en première le 11 mai 2022, le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun soutient mordicus qu’il est le vainqueur de la présidentielle 2018.

«L’histoire dit que c’est Paul Biya qui a gagné en 2018. Et je dis que ce n’est pas Paul Biya qui a gagné en 2018. Je continue à dire que j’ai gagné l’élection présidentielle en 2018. C’est un fait historique», largue le leader du MRC, dans la bande-annonce largement partagée sur internet.

Maurice Kamto, l'un des principaux candidats à la présidentielle de dimanche 7 octobre au Cameroun, a revendiqué lundi 8 à Yaoundé sa victoire face au président sortant Paul Biya : « J'ai reçu mission de tirer le penalty, je l'ai tiré et je l'ai marqué », avait déclaré l'ancien ministre de la Justice lors d'une conférence de presse. « J'ai reçu du peuple un mandat clair que j'entends défendre jusqu'au bout » avait-il ajouté.