Le FDC de Denis Emilien Atangana va saisir Paul Biya à propos des « influenceuses d’Etat »

Le président national du FDC veut saisir le président de la République pour voir clair sur l’affaire des trois « influenceuses d’Etat » venues au Cameroun spécialement pour le Can 2021 mais reparties précocement sans raison officielle jusqu’à l’heure actuelle.

 Les « influenceuses d’Etat » (c) Droits réservés

Le moins que l’on sait, c’est qu’un point d’interrogation a été mis sur la moralité des dames, après que des vidéos obscènes d’elles ont circulé dans les réseaux sociaux même si pour ces dernières, elles ont quitté le Cameroun plus tôt que prévu, pour des obligations professionnelles en Europe.

Quoi qu’il en soit, Denis Emilien Atangana ne le perçoit pas de cette oreille. Il entend saisir le chef de l’Etat pour avoir le cœur net : « Le FDC va demander une enquête officielle et saisir le président de la république par rapport à cette affaire. Il est impossible qu’on ait dépensé des millions sur ces femmes et qu’elles incapables de ramener 100 personnes dans les stades », s’est offusqué le conseiller municipal de Monatélé sur le plateau de Canal Presse dimanche 16 janvier 2022.

A titre de rappel, rappel, dans un message Fax signé le 15 décembre 2021, le directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo instruisait le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, de « faire réquisition de transport aérien (classe affairse) en faveur de Mme Zomo Bem Aline Marie Christine, Me Biakmen Mbiayi Laure Patricia, Mme Bilo’o Efoula Elisabeth », pouvait-on y lire.