Loi de finances 2022 : Le budget en hausse de 4 milliards de FCFA à l’Assemblée nationale

Selon l’Assemblée nationale, cette augmentation se justifie par de nombreux projet en vue.

L'Assemblée nationale (c) Droits réservés

Depuis le 27 novembre 2021, la Chambre basse du Parlement a ouvert l’examen de la loi de finances 2022. Les ministres passent devant la commission des finances et du budget pour défendre l’enveloppe budgétaire de leur département ministériel.

A leur tour, les questeurs de la chambre que dirige Cavaye Yéguié Djibril, accompagnés du secrétaire général, Gaston Komba, ont défendu une enveloppe budgétaire de 28 milliards FCFA en 2022, soit une augmentation de 4 milliards FCFA.

L’AN justifie cette hausse par « la prise en charge salariale des attachés parlementaires dont les postes ont été créés par le nouvel organigramme ».

Il faut ajouter à cela, la construction d’un nouveau bâtiment annexe qui « offrira à chacun des députés un bureau jouxtant l'immeuble siège » sans oublier le but « d'engager les travaux sans délai afin de les achever au même moment que le gros œuvre réalisé par le partenaire chinois ».

A en croire les clarifications données par le ministre des Finances Louis Paul Motaze : « sous la contrainte d’un objectif de déficit de 2% du PIB, le niveau des dépenses totales de l’État (hors service de la dette) sera ramené à 15,3% du PIB en 2022, contre 15,6% du PIB en 2021 ; soit une économie budgétaire de 0,3% du PIB réalisée en 2022 par rapport 2021, et correspondant à un montant d’environ 79,6 milliards », a-t-il expliqué.

Newsletter :
Déjà plus de 8000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX