Le Sdf dénonce les menaces et intimidations du colonel Bamkui à l’endroit de fridolin Nke

C’est substantiellement, le contenu d’une sortie ce matin 23 juillet 2021, de Parfait Mbvoum, Vice-président régional du Social Democratic Front (Sdf) dans la région du Centre.

Fridolin Nke (c) Droits réservés

Le philosophe est dans le collimateur de la sécurité militaire camerounaise. Le 12 juillet dernier, il avait reçu une convocation du Chef de cette Division Joël Emile Bamkui. A cette convocation, Fridolin Nke a adressé un refus saupoundré d’arrogance.  « Au Sujet De La Convocation Que J'ai Reçue Relativement A Une Enquête De Sécurité. Le Colonel Bamkui N'est Pas Encore Né ! Qu'il Laisse L'autre là», lançait-il 4 jours plus tard sur ABK radio. Depuis lors, le disciple de Socrate dit être constamment sous la surveillance menaçante des éléments du Semil.

A la suite de ces plaintes, le Sdf a décidé de voler au secours du sulfureux enseignant de l’Université de Yaoundé I par l’entremise de sa représentation de la région du Centre. « Le Sdf Centre suit de très près les menaces et intimidations dont est victime, le Dr NKe Fridolin, Universitaire et enseignant de philosophie à Yaounde 1. Ces menaces viennent d'un colonel de l'armée qui, au cours d'une altercation téléphonique, lui a promis des pires sévices de sa vie. Joignant l'acte à la parole, il l'a fait convoquer pour des motifs les plus ridicules dans ses services », peut-on lire dans cette sortie épistolaire.  

« Le Sdf Centre ne saurait rester indifférent face à ce genre de comportement, où Certains veulent utiliser leur position armée et militaire pour anéantir ceux qui paraissent les plus faibles avec comme seuls atouts, craie et parole. Le Sdf Centre invite les Camerounais, et particulièrement ceux du Centre : Etudiants de Nke, Enseignants et collègues de Nke, Classe politique du Centre, acteurs de la société Civile du Centre à faire un front commun pour éviter une décharge de balles sur le pauvre enseignant ! Le Sdf Centre Reste mobilisé autour des laissés pour compte afin que seule la justice triomphe », conclut Parfait Mbvoum.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !