Le Sous-préfet de Yaoundé 1 interdit la marche annoncée du MRC

C’est ce qui ressort de la décision prise par l’autorité administrative le mercredi 21 juillet 2021.

Installation d'unité politique du MRC - DR

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a décidé d’organiser une marche le 25 juillet prochain, comme l’a rapporté Lebledparle.com dans un précédent article. Quatre jours avant la date de la marche,  le Sous-préfet de Yaoundé 1 interdit la marche annoncée du MRC.

Monsieur Nyandji Gbatou Harouna avance deux motifs pour interdire la marche : risque de troubles graves à l’ordre public et risque de propagation de la Covid-19.

Le Porte-parole du MRC en publiant la décision donne les vraies raisons de l'interdiction des manifestations du MRC. « Vous avez une grande capacité de Mobilisation, nous ne sommes sûrs de pouvoir maîtriser ces foules », dixit le S/préfet de Yaoundé 1er.

Réaction des internautes

Les camerounais n’ont pas manqués de réagir à propos de la décision du Sous-préfet. Un autre se demande pourquoi le coronavirus attend seulement la marche du parti de Maurice Kamto pour se propager. « C'est à dire que le Covid 19 choisit seulement les marches du MRC pour se propager ? Bref, je ne savais pas que ce parti est capable de mobiliser », écrit Nono Jiejip.

Boris Bertolt déplore le fait que les marches de l’opposition sont systématiquement interdites. « Les seules manifestations autorisées au Cameroun sont les manifestations à la gloire de Paul Biya ou de ses alliés. Même les manifestations pour la paix sont interdites. Après ils diront qu’ils veulent la paix », écrit l’influenceur web.

La décision d’interdiction contraste avec la sortie du Mincon qui a dit dans son communiqué le 15 juillet 2021 que les revendications doivent se faire au Cameroun.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !