Maurice Kamto porte plainte pour avoir été menacé avec une arme à feu

Une plainte contre X a été déposée par les avocats du Maurice Kamto auprès du Commissaire du gouvernement du Tribunal militaire de Yaoundé, a appris Lebledparle.com.

Maurice Kamto (c) Droits réservés

« Incitation à la haine tribale, menace sous arme à feu, et d'autres infractions pénales...», tels sont les points essentiels contenus dans la plainte déposée par les avocats du président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) à l’encontre d’un individu connu sous le pseudonyme de Billy Akere.

« Le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Maurice Kamto a donné accord à ses avocats de déposer une plainte contre X près du commissaire du gouvernement du tribunal militaire de Yaoundé », a écrit le lanceur d’alerte proche du Mrc Boris Bertolt.

Une vidéo menaçante

De mémoire, la plainte du candidat à la dernière élection présidentielle part des faits et activités d'un certain Billy Akere devant le portail de Maurice Kamto au quartier Etoudi à Yaoundé. Dans cette vidéo, l’homme manie une arme à feu en tenant des propos tribalistes. Selon d’autres révélations du militant du Mrc Mathieu Youbi, « Me Hippolyte Meli Tiakouang et Emmanuel Simh qui déposaient la plainte se disent confiant face à la justice camerounaise qui a là une occasion de se faire bonne image », fait-il savoir.

Il convient également de noter qu’à l’annonce des manifestations anti-Biya de Genève, certaines personnalités camerounaises à l’instar du journaliste Sismondi Barlev Bidjocka, étaient montées au créneau pour menacer à leur tour Maurice Kamto, qu’ils présentent comme celui qui tire les ficelles des agissements des activistes de la diaspora.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !