Le Mrc vilipende correctement Patrice Nganang et se désolidarise des manifestations anti-Biya de Genève

Le parti de Maurice Kamto affirme dans un communiqué publié ce matin 16 juillet 2021, qu’il n’a pas donné son assentiment à l'opération de distribution des T-shirt estampillés « I am Kamto » en vue d’une manifestation prévue le samedi 17 juillet 2021 contre Paul Biya à Genève en Suisse.

Maurice Kamto (c) Droits réservés

Le Mouvement pour le Renaissance du Cameroun (Mrc) vomit la diaspora anti-Biya. Alors qu’une manifestation impulsée par la BAS est annoncée en grande pompe demain 17 juillet 2021 à Genève où séjourne le Chef de l’Etat depuis bientôt une semaine, le parti de Maurice Kamto déclare n’être mêlé « ni de près ni de loin » à cet évènement.

« Les organisateurs de la manifestation prévue à Genève le samedi 17 juillet ont diffusé sur les réseaux sociaux un document comportant la liste des organisations qui y prennent part. Le Mrc n'y figure pas et n'est mêlé ni de près ni de loin à cette manifestation », écrit la formation politique de l’opposition.

Grand artisan de ces marches qui devraient avoir lieu dans moins de 24h, Patrice Nganang qui s’attèle à la distribution de T-shirts aux effigies du candidat arrivé 2e à la dernière élection présidentielle, a également été désavoué et sévèrement critiqué par le Mrc.

« Un certain Monsieur Patrice Nganang fait circuler sur les réseaux sociaux un post avec une image de Monsieur Maurice Kamto, Président national du Mrc, avec en dessous de cette image la mention « I am Kamto ». Il annonce que les T-shirts avec cette image et cette inscription « seront là samedi » et que « Patrice Nganang est entrain de venir distribuer à Genève ». Je tiens tout d'abord à indiquer que le Président Kamto n'a jamais rencontré cette personne avec laquelle il n'a aucun contact. Qu'il est l'une de ses principales victimes de ses attaques haineuses, injures et autres propos de caractère dégradant », constate le parti dit de la « renaissance ».  

Le Mrc se dit « attaché aux valeurs républicaines » 

« M. Nganang doit cesser l'exploitation de l'image du Mrc dont il n'a jamais été militant et la manipulation de l'opinion dans un délire tribal inacceptable pour tout Camerounais attaché aux valeurs républicaines et l'harmonie entre toutes les populations de notre pays », conclut le communiqué parvenu à la rédaction de Lebledpare.com.

La sortie épistolaire du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun laisse plus d’un Camerounais perplexe eu égard aux contradictions dont il s’est récemment rendu coupable. En effet, le Mrc par la voix de son leader, s’était d’abord en début juillet dernier, désolidarisé d’une marche contre le gouvernement camerounais à Paris, avant de saluer son « succès éclatant » quelques heures plus tard.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !