Jacques Fame Ndongo : « Où qu’il se trouve, le Président Paul Biya travaille pour le Cameroun »

Le Secrétaire national à la communication du RDPC est sorti de sa réserve le jeudi 15 juillet 2021 pour se prononcer au nom de son parti sur la manifestation annoncée de la diaspora hostile au régime de Paul Biya le samedi 17 juillet à Genève.

Jacques Fame Ndongo - DR

Selon le membre du bureau politique du parti au pouvoir, le président de la République travaille partout où il se trouve. « Le Président de la République, S.E. Paul Biya se trouve en Europe, pour un bref séjour privé. Que ceci soit clair : où qu’il se trouve, le Chef de l’Etat travaille pour le Cameroun : il dirige notre pays avec lucidité et dextérité. Il prend des contacts utiles pour le devenir de la Nation. Il reçoit des collaborateurs, des décideurs, des investisseurs, des amis du Cameroun, diverses personnalités de tous bords, pour le progrès de notre cher et beau pays, dans l’unité et la paix. Il donne des directives précises pour la bonne marche de la République. Le séjour, fût-il privé, n’est donc pas de tout repos. Le Président Paul BIYA n’est pas en villégiature. Il a droit à la considération et au respect inhérent à la haute et délicate charge que lui a confiée le peuple camerounais », écrit le cadre du parti de la flamme.

Le RDPC demande aux camerounais de n'accorder aucun crédit aux sirènes de l'Apocalypse. Le parti majoritaire invite ses militants et les populations du Cameroun à persévérer dans  l'unité nationale, la solidarité, le progrès, la paix et la fraternité. « Le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC (le camarade Jean Nkueté) demande aux militantes et militants du RDPC, aux sympathisants et amis de la formation politique majoritaire au Cameroun et à tous les citoyens de bonne foi de n’accorder aucun crédit à ces sirènes de l’apocalypse et de persévérer, comme ils l’ont toujours fait, dans la voie de la consolidation de l’unité nationale, de la paix, de la solidarité, de la fraternité et du progrès de tous, avec tous et pour tous, en préservant nos solides relations de coopération avec les pays amis », précise le ministre d’Etat, ministre de l’enseignement supérieur, chancelier des ordres académiques.

Le gouvernement à travers le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement a condamné cette manifestation. Plusieurs leaders politiques ont aussi condamné l’attaque contre l’institution présidentielle.   

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !