Denis Émilien Atangana : « N'est-il pas indiqué que le Président voyage même en cachette pour ne pas donner l'impression qu'il méprise peuple camerounais ? »

Le jeune opposant de la scène politique camerounaise a remis en question, le voyage du couple présidentiel pour l’Europe le dimanche 11 juillet 2021 au moment où les grands dossiers en suspens attendent des réponses convaincantes.

 Denis Emilien Atangana (c) Droits réservés

Yaoundé, capitale politique du Cameroun était sous haute surveillance des hommes en tenue ce dimanche 11 juillet 2021. La raison, le couple présidentiel Paul et Chantal Biya était en déplacement pour « un court séjour privé en Europe », comme l’a indiqué le Directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo à la présidence de la République dans un communiqué.

Au regard de toute cette ambiance, le leader du Front des démocrates camerounais (FDC) estime que le chef de l’Etat aurait dû réglé d’abord les dossiers majeurs du pays avant de prendre le vol pour l’hexagone, même s’il faut le reconnaitre, le président national du RDPC avait passé au moins deux sans plus faire de voyage pour l’Europe.

Lebledparle.com vous propose de lire la sortie du conseiller municipal de la circonscription de Monatelé, chef-lieu du département de la Lékié, région du Centre.

 

Est-il normal que le Président de la République prenne des vacances en laissant son peuple entre les mains d'un gouvernement sur qu'il pèse d'énormes soupçons de corruption et de détournement des fonds destinés à la lutte contre une crise sanitaire aussi grave que le covid-19 ?

Dans un communiqué signé du Ministre, Directeur du cabinet civil de la présidence de la République ce dimanche 11 Juillet 2021, nous avons appris avec étonnement le voyage du Président de la République pour un court séjour privé en Europe.

Le Front des démocrates camerounais (FDC) s'interroge sur l'opportunité d'un tel déplacement en plus en Europe au moment où les Camerounais ont le plus besoin de la présence sur le territoire national du Président de la République et attendent dans la hâte la suite réservée aux différentes enquêtes sur la gestion scandaleuse des fonds destinés à la lutte contre le covid-19.

Où en est-on avec l'enquête prescrite par le Président de la République en cours au Tribunal criminel spécial ?

Où en est-on aussi avec l'enquête en cours au Contrôle supérieur de l'État sur la gestion des fonds du covid-19 dont le coût est de 38 millions payé par les contribuables camerounais ?

Avec tous les soupçons de corruption et de détournement qui pèsent sur l'actuel gouvernement, l'urgence n'était-elle pas de procéder d'abord à un remaniement ministériel avant toute autre programme ? Devrait-on comprendre par-là que l'avenir du rapport de la chambre est déjà scellé dans un tiroir au palais présidentiel ? N'est-il pas indiqué que le Président voyage même en cachette pour ne pas donner l'impression qu'il méprise peuple camerounais ?

Qu'a-t-il fait le peuple camerounais pour mériter autant de mépris et cet abandon à ce moment capital ?

Est-il normal que le Président de la République prenne des vacances en laissant son peuple entre les mains d'un gouvernement sur qu'il pèse d'énormes soupçons de corruption et de détournement des fonds destinés à la lutte contre une crise sanitaire aussi grave que le covid-19 ?

Pour le FDC, il est malsain de conserver le gouvernement actuel. Son maintien est en poste relève de l'incivisme et du mépris du peuple, des institutions, des usages républicains et de l'éthique républicaine.

Denis Emilien Atangana

Président du FDC

Conseiller municipal

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !