Affaire Martin Camus Mimb : Wilfried Ekanga demande à Jean de Dieu Momo de quitter le gouvernent

Après ses prises de positions controversées au sujet des vidéos obscènes qui accablent le journaliste sportif, Wilfried Ekanga se paie la tête du ministre délégué auprès du ministre de la Justice.

Wilfried Ekanga (c) Droits réservés

Jean de Dieu Momo a plus d’une fois, soutenu le patron de RSI avant d’effectuer un revirement à 360° suite à la sortie du ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille. D’après le militant du MRC Wilfried Ekanga, le Mindel Minjustice doit payer ses prises de position par une démission où un limogeage.

« La tête, la tête

Le peuple réclame

Le peuple réclame la tête du Bouffon

C’était déjà une anomalie météorologique que tu sois nommé ministre.

Un véritable dérèglement climatique, même pour un régime installé au forcing.

Maintenant, le fait que tu sois maintenu à ce poste après tes singeries de ces derniers jours serait une insulte à la femme, à la société, à la raison, et à la vie elle-même.

Un véritable blasphème politique, même pour un régime fraudeur

La tête, la tête

Le peuple réclame la tête du Bouffon

Tu dois démissionner, ou a fortiori, on doit te dégager de là !

Et tout de suite.

Ce soupçon de pays qu’est le Cameroun, doit enfin prouver que tout n’est pas perdu.

Sauf s’il est vraiment un sh…thole country.

La tête, la tête

Le peuple réclame la tête du Bouffon

En attendant les autres

Ne sens-tu pas cette pression monter ? Ne sens-tu pas venir la grogne ? Quitte les choses, avant qu’elles ne te quittent. Conseil du peuple à un Bouffon », a écrit Ekanga le 24 juin sur Facebook.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !