Malgré les accusations de plagiat au Cameroun, « Sous la cendre les étoiles » de Maurice Kamto reconnu à l’international

Grâce à ce recueil de poésie de 96 pages paru en mars dernier aux éditions Obsidiane, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) est en course pour le prix Francophone de la poésie Louise-Labé.

Maurice Kamto, Poésie (c) Collage photos 

La plume de Maurice Kamto s’est révélée très prolifique ces derniers mois. Après « Accotements » en fin d’année 2020, l’opposant au régime Biya est revenu avec « Sous la cendre les étoiles » en mars dernier avant de livrer un mois plus tard, « Traité de droit constitutionnel et institutions politiques du Cameroun ».  Dans le cadre du prix Francophone de la poésie Louise-Labé 2020-2021, c’est « Sous la cendre des étoiles » qui a été sélectionné par le jury.

Selon les informations données par Hélène Dirion samedi dernier sur Twitter, cette reconnaissance est placée sous la présidence de Claudine Helft. Elle sera assistée d’autres membres à l’instar de Gabrielle Althen, Béatrice Bonhomme, Sylviane Dupuis, Nohad Salameh-Alyn et Anne Rothschild. Le bouquin de Maurice Kamto est en compétition avec 6 autres livres du monde Francophone et les résultats seront dévoilés en juin.

Les accusations de plagiat bravées

S’il est établi comme nous l’indiquions dans un article du mois de mars qu’un livre ne saurait être considéré comme un plagiat en raison d’un titre jugé familier, Maurice Kamto a tout de même essuyé de nombreuses critiques. Son collègue universitaire Mathias Eric Owona Nguini affirmait à ce sujet que « le titre d’une œuvre littéraire fait l’objet d’une protection propre distincte de son contenu dès lors que l’auteur de cette œuvre peut démontrer l’originalité de son titre. Cet auteur peut attaquer ceux qui usent de contrefaçon à ce sujet, en portant atteinte à ses droits de propriété sur le titre original de son œuvre », avait-il souligné sur Twitter. Il va sans dire que cette reconnaissance internationale arrive à point nommé pour annihiler toutes les velléités de contestations auxquelles continuait de faire face cette production littéraire.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !