Le préfet des Hauts Plateaux interdit Sa Majesté Soukoudjou de publier sur Facebook

Dans une lettre dont la copie est arrivée à lebledparle.com, Ousmanou Yampen Préfet du département des Hauts Plateaux dans la région de l’Ouest Cameroun invite le chef de 2e degré du Groupement Bamendjou Sa Majesté Soukoudjou à s’abstenir de toute éventuelle sortie « cybernétique ou médiatique intempestive » au risque de faire face « à la rigueur de la loi ».

Ousmanou Yampen et Sa Majesté Soukoudjou (c) Droits réservés

En effet, Ousmanou Yampen dans sa lettre, fait savoir que l’autorité traditionnelle malgré les multiples rappels à l’ordre, continue « d’agir en marge des textes en vigueur, à travers des propos de nature à mettre en péril la stabilité des institutions républicaines et la légitimité de celui qui les incarne ».

Rappelant la première mise en garde formulée à son endroit le 24 juillet 2020, où il « attitrait son attention sur la violation flagrante des lois de la République », au soir d’une concertation politique qu’aurait organisé Sa Majesté Soukoudjou dans l’enceinte de sa chefferie, l’autorité administrative soutient que ce dernier s’est « autoproclamé donneur de leçons et incite les populations à la révolte et à l’insurrection ».   

Partant de ce constat, le natif de Koutaba installé dans ses fonctions à Baham depuis le 17 octobre 2019 rappelle au roi Bamendjou que toute nouvelle sortie « cybernétique ou médiatique intempestive de sa part, au mépris du respect de l’État de Droit et des Institutions de la République l’exposera à la rigueur de la loi », peut-on lire.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !