Cameroun : Ruben Malick Djoumbissie répond à Faustin Njikam qui soutient que "le MRC ne rapporte rien"

Dans Canal Presse du dimanche 13 décembre 2020, Faustin Njikam, directeur de publication du journal Tribune d’Afrique pense que les partis comme le MRC « ne rapportent absolument rien ».

Ruben Malick Djoumbissie - capture photo

Face à Bouba Ngomena, le journaliste critique la posture des partis politiques comme le MRC, qui boycottent les élections. Il lance des fleurs au PCRN et au PURS. « Le PCRN, le PURS, n'ont pas perdu les élections régionales. Ce sont de jeunes partis qui montent. Ils ont une autre vision de la république. Il faut encourager les partis politiques qui ont choisi d'aller apprendre, qui ont choisi d'entrer dans l'histoire », déclare le journaliste.

«Les autres partis politiques qui sont plus forts sur les réseaux sociaux et dans la rue ne rapportent absolument rien. Parce que quand vient le temps des élections on a besoin des députés, des maires, des conseillers régionaux, vous n'en avez pas. Mais vous allez parler au nom de qui et de quoi? », a-t-il ajouté.

Le journaliste Ruben Malick Djoumbissie répond à son confrère Faustin Njikam qui a estimé sur canal2 ce jour que le MRC ne rapporte rien. « Faustin Njikam,tu as affirmé à la télé et dans un contexte que j'ai bien saisi que le MRC ne rapporte rien.Ce qui est à mon sens largement en décalage avec ce qui doit être dit. L'interaction entre fait électoral et vie d'un parti politique peut également se traduire par l'absence du parti à une consultation électorale  dans le simple but stratégique de reporter à une date ultérieure l'exécution de son projet de conquérir le pouvoir et l'exercer. Le parti va alors rester en avant garde en constituant comme c'est le cas avec le MRC un contre-pouvoir contre d'éventuelles atteintes aux droits et libertés, etc... », écrit Ruben Malick Djoumbissie sur Facebook.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !