Cameroun : Les élites de Tonga lancent un cri de cœur à Paul Biya  

Les élites de la commune de Tonga dans le département du Ndé, région de l’Ouest exhortent le chef de l’Etat à leur faire bénéficier d’un décret présidentiel.

Paul Biya (c) Droits réservés 

C’est ce que nous apprend le journal Réalités Plus en kiosque ce jeudi 16 juillet 2020. « Même un secrétaire d’Etat donnez-nous ! », s’est fait le porte-parole des forces vives de Tonga, Réaliés Plus.

En effet, rapporte le journal de Paul Gouaré Kindi, « Depuis que Tonga est devenu arrondissement en 1960, il n’a pas encore eu un ministre comme à Bazou et Bagangté qui en ont déjà eu plusieurs fois ».

Pour cette raison, les élites de Tonga lancent un « cris de cœur » au président Paul Biya au moment où le vent de nominations souffle dans les coulisses : « Elles pleurent et souhaitent que le bus qui transporte les décrets s’arrête cette fois-ci à Tonga, porte d’entrée du Ndé et de l’Ouest », rapporte le confrère.

 Notons que le dernier réaménagement ministre au Cameroun remonte au 4 janvier 2019. Dix-neuf mois après, le geste du chef de l’Etat tant attendu est perçu différemment.

Telle l’arrivée d’un messie, certains sont aux aguets dans l’espoir de bénéficier des délices du décret du premier magistrat.

Pour certains aux affaires et qui ne savent pas encore le sort qui leur sera réservé lorsqu’arrivera en fin, le jour de l’accouchement de ce nouvel enfant, à y penser, ils deviennent tout de suite anxieux car leur existence ministérielle ne tient qu’à un fil ; la signature d’un décret du Nnom Ngui’i.

.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter