Cameroun : Le gouvernement dément toute négociation avec les leaders séparatistes

René Emmanuel Sadi a fait une mise au point dans un communiqué diffusé dans les médias le lundi 6 juillet 2020.

René Emmanuel Sadi (c) Droits réservés

Depuis le jeudi 2 juillet 2020, l’information portant sur une supposée négociation entre le gouvernement et les leaders du mouvement sécessionniste « en instance de jugement » fait la boucle des réseaux sociaux.

Pourtant, dans le communiqué rendu public par le ministre de la Communication ce jour, l’information « n’est pas conforme à la réalité ».

Par contre, « le gouvernement réaffirme sa disponibilité à rechercher des solutions pacifiques à la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, notamment par la dialogue. Il est par conséquent ouvert aux différents contacts initiatives et propositions allant dans ce sens et le respect de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du Cameroun », précise le Mincom.

Au besoin, « le gouvernement lance de nouveau un appel aux groupes armés pour qu’ils cessent les atrocités contes populations civiles ainsi que la destruction des infrastructures de développement favorablement à l’offre de la paix du Chef de l’Etat Paul Biya », réitère René Emmanuel Sadi.

Toutefois, souligne le membre du gouvernement, « les forces de Défense et de sécurité, dans le respect dans lois et règlements de la République continueront quant à elles à accomplir avec professionnalisme, leur devoir de protection des citoyens et de leurs biens », a-t-il conclu.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !