Discours de Paul Biya : Réactions de Jean De Dieu Momo, Grégoire Owona et Narcisse Mouelle Kombi

Paul Biya s’est adressé à la Nation ce mardi soir à 20h. Un discours spécial à la veille de la 48e fête nationale du Cameroun et qui a porté sur la crise du coronavirus (Covid-19).

Paul Biya - DR

A la fin de son message à la nation, certains membres du gouvernement se sont prononcés.

Jean De Dieu Momo, ministre délégué auprès du ministre de la justice, garde des sceaux a retenu globalement l’union sacré évoqué par le Chef de l’Etat. « Le discours du chef de l'état son Excellence Monsieur Paul Biya a particulièrement été suivi ce soir: l'union sacrée de tous contre la pandémie du covid19 est notre boussole. Pour une fois les ennemis de notre peuple doivent devenir responsables et agir moins égoïstement contre notre peuple. Notre union sacrée doit aussi se faire contre les apprentis sorciers et tous ces bonimenteurs du chaos qui ne rêvent que de verser le sang de notre peuple et le renversement des institutions républicaines. Nous veillerons à leur livrer un combat mortel si d'aventure ils continuent leurs manœuvres déstabilisatrices. Que Dieu bénisse le Cameroun et son illustre chef Paul Biya », déclare le Mindel Minjustice, alias Fo'o Dzakeutonpoug.

 Le ministre du travail et de la sécurité sociale retient aussi l’union sacrée dans le discours présidentiel. « Le Chef de l’Etat ce soir nous exhorte plus que par le passé à rester soudés face à un ennemi qui n’épargne personne: la covid19. Les défis sont nombreux qui menacent l'unité nationale ces temps derniers. Sa préoccupation demeure l'unité nationale et le bien-être des camerounais. D'où son engagement du premier jour resté intact. Il est dans sa posture d’homme d’Etat déterminé aux côtés de son peuple tout entier qu'il invite à une "union sacrée" pour vaincre le Coronavirus. Rassurant pour tous! », Pense le SGA du comité central du RDPC

« Ce soir, le chef de l'État nous appelle à rester unis plus que jamais confrontés à un ennemi commun qui n'épargne personne : le covid 19. Il y a de nombreux défis qui mettent en danger l'unité nationale ces jours-ci. Ses préoccupations restent l'unité nationale et le bien-être des camerounais. C’ est pourquoi son engagement est resté constant. Il est dans son rôle de chef de l'État déterminé aux côtés de toute sa population qu'il appelle à une "union sacrée" pour vaincre Coronavirus. Tout à fait rassurant pour tous !" », ajoute le militant du parti au pouvoir.

Le ministre des sports et de l’éducation physique voit dans le discours du président de la République, une attention de Paul Biya attentif à la sécurité de son peuple. « Un père de la nation particulièrement attentif à la santé et à la sécurité sociale de ses concitoyens. A partir de sa parfaite maîtrise des enjeux et des défis de cette crise de santé publique internationale qu'est le COVID-19, le Président Paul BIYA trace des perspectives de réponses adéquates, lucides et salutaires. La vision des solutions appropriées et efficaces est clairvoyante, stimulante et ô combien chargée d'espoir pour le peuple camerounais en cette veille de Fête de l'Unité Nationale », écrit Narcisse Mouelle Kombi.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter