Cameroun : Paul Biya met en garde les hommes politiques qui instrumentalisent la tragédie du Covid-19

Le Chef de l'Etat Paul Biya s’est adressé à la Nation, le mardi 19 mai 2020, veille de la Fête de l’unité nationale.

Paul Biya - capture photo

Le discours inhabituel du Chef de l’Etat à la veille du 20 Mai a porté essentiellement sur la pandémie du Covid-19.

Le président de la République a d’abord remercié tous les acteurs politiques qui s’impliquent dans la lutte contre le Covid-19.

Toutefois, il va en guerre contre ceux qui veulent instrumentaliser cette maladie à des fins politiques. « Dans le combat qui est le nôtre aujourd’hui, le Gouvernement s’emploiera à poursuivre la lutte contre toute instrumentalisation ou exploitation politique, économique ou sociale de cette tragédie[Le COVID-19] », déclare Paul Biya.

« J’invite particulièrement tous les responsables politiques, tous les hommes de religion, tous les leaders d’opinion, tous les responsables d’associations…à continuer à s’investir pleinement dans ce combat contre le Covid-19 » ; ajoute-t-il.

Il a parlé du fonds spécial de lutte contre le Covid-19 et invite les camerounais à contribuer. « C’est pour moi le lieu de féliciter les concitoyens qui ont déjà versé des contributions. J’invite ceux qui le peuvent, à en faire autant. La solidarité nationale l’exige », précise Paul Biya.

« Je demande aux camerounais de faire confiance au gouvernement, le gouvernement est conscient de la gravité de la situation... », Suggère Paul Biya.

« Ne baissons pas la garde. J'en appelle à une union sacrée », martèle le Chef de l’Etat.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter