Célestin Djamen : « La mesure qui porte sur l’ouverture des bars après 18h envoie les Camerounais à la mort »

Célestin Djamen a réagi aux mesures d’assouplissement et de soutien édictées par le gouvernement le jeudi 30 avril 2020.

dJAMEN cam.jpg
Célestin Djamen (c) Droits réservés

« La mesure du gouvernement qui porte sur l’ouverture des bars après 18h est une mesure criminelle, totalement irresponsable. C’est une mesure qui envoie les Camerounais à la mort », a déclaré sur ABK radio, le secrétaire national en charge des droits de l’Homme et la gouvernance du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) ce 4 mai 2020.

En effet, le cadre du MRC crique l’une des 19 mesures d’assouplissement et de soutien édictées par Joseph Dion Nguté le 30 avril 2020. Ayant constaté l’impact du confinement partiel dans le secteur économique pourtant mamelle nourricière du pays, le gouvernement a décidé de lever certaines mesures qui ralentissaient les activités économiques. Dans la foulée, les propriétaires des bars et boites de nuit, restaurants et bien d’autres qui ne doivent pour autant pas fouler au pied les mesures barrières.

Seulement, la critique de cette mesure gouvernementale par Célestin Djamen se baserait sur la capacité des populations à pouvoir respecter les mesures barbières dans ces espaces où la raison n’est pas toujours la chose la mieux partagée lorsqu’on a pris un verre.

Notons tout de même que les acteurs économiques ont accueilli avec joie les nouvelles mesures qui sonnent à leur avantage car, viendront combler au fur été à mesure, les pertes enregistrées pendant la période de restriction.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !