Nommé par Paul Biya, Owona Nguini déclare : « La nature rattrape certaines injustices dont j’ai pu être victime »

Nommé vice-recteur de l’Université de Yaoundé I par décret présidentiel le 22 avril dernier, le Pr Éric Mathias Owona Nguini a donné ses impressions au cours de l’émission hebdomadaire Politude diffusée au poste national de la CRTV ce samedi 25 avril 2020.

Pr Eric Mathias Owona Nguini (c) Droits réservés

Nomination accueillie avec joie…

Invité de l’émission Politude, le Pr Éric Mathias Owona Nguini ne pouvait aborder les sujets majeurs de l’heure sans dire ses impressions sur sa nomination au poste de vice-recteur en charge de la recherche, de la coopération et des relations avec le monde des entreprises de l'Université de Yaoundé I.

 « C’est avec plaisir que j’ai accueilli la nomination faite par un décret de son excellence Monsieur Paul Biya président de la République qui m’a accordé sa très haute confiance pour exercer ces responsabilités de vice-recteur de l’Université de Yaoundé I en charge de la recherche, de la coopération et des relations avec le monde des entreprises. Je tâcherai de mériter la très haute confiance du président de la République », s’est réjoui le politologue au microphone de la CRTV ce jour.

Il pouvait s’y attendre

L’universitaire dit avoir eu vent au préalable, d’une information allant dans le sens de sa nomination : « Je ne peux pas dire que je ressentais, mais bon, j’avais aussi peut-être quelques informations », reconnait-il.

Une récompense ?

Pour l’analyste politique, sa nomination par le président Paul Biya sonne comme une réparation de l’injustice qu’il dit avoir subie  et une marque de gratitude pour son œuvre en milieu universitaire : « Je crois que c’est une forme de reconnaissance de ma présence dans l’espace universitaire et c’est une évolution qui corrige ce qui m’est apparu aussi comme des formes d’injustices. Je crois que la nature rattrape certaines injustices dont j’ai pu être victime », a affirmé l’intellectuel.

A tout seigneur tout honneur

MEON ne pouvait passer du coq à l’âne sans exprimer ses remerciements à ceux qui ont bien voulu l’honorer : « Je remercie encore le chef de l’Etat pour cela et le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur (Pr Jacques Fame Ndongo, Ndlr) de continuer à me faire confiance dans le cadre de ces fonctions », a déclaré Owona Nguini.

Rappelons que le décret présidentiel N°2020/232 de ce 22 avril 2020 précise que Mathias Eric Owona Nguini remplace Jean Emmanuel Pondi, affecté à l'Université de II-Soa au poste de vice-recteur en charge des enseignements, de la professionnalisation et du Développement des technologies de l’Information et de la Communication.

Le fils du Pr Joseph Owona cumule ses nouvelles fonctions avec celles de directeur du centre d’études et de recherches en dynamiques administratives de la Faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II-Soa.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !