Port obligatoire du masque : Un maire d’arrondissement de Yaoundé demande la subvention de l'Etat

Augsutin Tamba, maire d’arrondissement de Yaoundé VII a exprimé ses attentes au microphone de la CRTV ce 14 avril 2020.

Augustin Tamba (c) Droits réservés

 Invité au journal matinal du poste national de la CRTV ce 14 avril 2020, l’élu local s’est exprimé au sujet du port obligatoire dans les espaces publics du masque de protection facial contre le coronavirus entré en vigueur au Cameroun le lundi 13 avril 2020 sous ordre de Joseph Dion Nguté.

Le prix n’est pas à la portée de tous

Si le maire de Yaoundé VII reconnait dans un premier temps que la mesure est « salutaire » dans le cadre de la riposte à la pandémie, il demande toutefois d’être « réaliste » pour que cette dernière soit applicable.

« Toutes les populations n’ont pas 300FCFA » pour pouvoir s’acheter le cache-nez, a déploré le représentant des collectivités territoriales.

Pour une meilleure efficacité de la mesure du chef du gouvernement, le maire Augustin Tamba émet l’idée d’une « subvention » aux collectivités territoriales décentralisées.

Dès lors, les mairies et les chefferies traditionnelles de quelque degré que ce soit sauront sur quel pied danser.

A tout prendre, le maire du septième arrondissement de la capitale politique pose une préoccupation fondamentale, celle du coût du masque de protection dans nos marchés, qui vient se greffer à la disponibilité même dudit masque sans faire omission de la qualité.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !