Le Gabon reçoit un prêt de 88,2 milliards FCFA du FMI pour la lutte contre le Covid-19

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a accordé jeudi 9 avril 2020, un décaissement de 147 millions $, soit 88,2 milliards FCFA au profit du Gabon pour l'aider à faire face au covid-19, a appris lebledparle.com

Libreville (c) Droits réservés

Loin d'être une aide au sens strict du terme, cette ressource est accordée sous la forme d'un prêt dans le cadre de ce qui est appelé un instrument de financement rapide. L'institution de Breton Woods explique que les ressources auxquelles chaque pays a droit s'agissant de ce mécanisme dépendent de « ses besoins de financement de la balance des paiements, de l’encours de ses crédits envers le FMI et de la manière dont il a utilisé les ressources du Fonds par le passé, mais surtout de sa capacité à rembourser ».

Cette somme serve à financer directement les victimes économiques du covid-19 au Gabon comme les petites et moyennes entreprises ou encore les ménages. Elle permettra surtout au Gabon de financer ses importations en cette période marquée par un risque sur les revenus d'exportation du pays et un besoin plus important de biens importés.

Le FMI, tout comme la Banque mondiale, a pris les devants pour faire le plaidoyer d’un soutien important à accorder aux pays pauvres qui doivent faire face aux conséquences du covid-19. Les observateurs internationaux reprochent à ces institutions une démarche dans laquelle les pays africains notamment doivent s’endetter davantage ; ce qui est à l'opposé des discours sur la solidarité internationale. Le FMI dit avoir reçu 90 demandes d'assistance de ce type, dont 60 en provenance des pays pauvres.