Grand dialogue national : Voici les réactions des ministres de Paul Biya

Le président camerounais a annoncé la tenue, fin septembre, « d’un grand dialogue national » pour tenter de sortir de la crise meurtrière qui oppose les groupes armés séparatistes aux forces armés camerounaises les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis 2016. Lebledparle.com vous propose la réaction de quelques ministres de la république.

Paul Biya discours du 10 septembre 2019 - capture vidéo

« Le DIALOGUE que le Chef de l’Etat vient d’annoncer doit constituer pour chacun de nous l’occasion d’une véritable remise en cause, pour nous rendre compte du terrible gâchis de ces 3 dernières années et que nous remettions notre cher et beau pays sur les rails du développement ».

Joseph Lé, Ministre de la fonction publique et de la réforme administrative

« Je suis camerounais, je suis patriote, je suis républicain, je suis épris de paix, j’aime mon pays, j'apporte ma contribution déterminante à la réussite du dialogue national lancé par le Chef de l'État ».

Manaouda Malachie, Ministre de la santé

« Heureux d'avoir un Chef d'Etat à l'écoute ! Quel don de Dieu pour le Cameroun, un et indivisible ! La porte du pardon reste grande ouverte ! Le dialogue est là. A nos marques, prêts, partons...avec toutes les propositions constructives ».

Grégoire Owona, Ministre du travail et de la sécurité sociale

« Le très important discours du Président de la République en appelle à la raison et à la sagesse du peuple Camerounais. Il interpelle l'intelligence et la conscience collective de ses compatriotes pour un sursaut salvateur et au bénéfice de l'intérêt général des Camerounais.

Le grand dialogue national doit susciter adhésion, mobilisation et participation pour la consolidation de la paix et les promesses de prospérité ».

Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des sports et de l’éducation physique

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !