Cameroun : Paul Biya confie le dialogue national au Premier Ministre

La tenue du dialogue tant souhaité va enfin prendre corps. C’est la quintessence du message présidentiel spécial adressé à la Nation par le Chef de l’Etat ce mardi 10 septembre 2019.

Paul Biya, discours du 10 septembre 2019 - DR

En effet, le Président de la République a annoncé le dialogue national à la fin du mois de septembre 2019. Après 20 minutes de discours, le mot dialogue a été lâché. « J’ai décidé de convoquer dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national », a déclaré le Chef de l’Etat Paul Biya. « Le dialogue concernera principalement la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », précise le Doyen des Chefs d’Etats africains en terme d’âge.

D’après le locataire d’Etoudi, le grand dialogue national « permettra dans le cadre de notre constitution, d’examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de toutes les autres composantes de la nation ».

Le dialogue sera présidé par le premier Ministre, Chef du gouvernement, Chief Dion Ngute Joseph. Ce choix est l’aboutissement logique de la tournée qu’il a effectué dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest au mois d’avril 2019. « Le Premier Ministre, chef du gouvernement, mènera de larges consultations, afin de recueillir les avis les plus divers qui serviront de sources d’inspiration pour la conduite des débats », précise Paul Biya.

Selon Paul Biya, Tout le monde ne pourra, et c’est compréhensible, prendre effectivement part à ce dialogue, mais chacun aura l’occasion d’y contribuer. Les Participants au dialogue sont : parlementaires, hommes politiques, leaders d’opinion, intellectuels, opérateurs économiques, autorités traditionnelles, autorités religieuses, membres de la diaspora, etc.  Également invités des représentants des forces de défense et de sécurité, des groupes armés et des victimes. « Que chacun saisisse cette opportunité historique pour contribuer à conduire notre pays sur les chemins de la paix, de la concorde, de la sécurité et du progrès », souhaite le Vice doyen des présidents africains en terme de longévité au pouvoir.

Les thèmes susceptibles du dialogue sont : le bilinguisme, la diversité culturelle et la cohésion sociale, la reconstruction et le développement des zones touchées par le conflit, le retour des réfugiés et des personnes déplacées, le système éducatif et judiciaire, la décentralisation et le développement local, la réinsertion des ex-combattants, le rôle de la diaspora dans le développement du pays. Des délégations seront envoyées dans les prochains jours à la rencontre de la diaspora afin de lui permettre d’apporter sa contribution à ces réflexions sur la résolution de la crise.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.

Ok