Paul Atanga Nji : « Les sécessionnistes qui ne voudront pas déposer les armes, vont se heurter à la détermination de nos forces de défense »

Le Ministre de l’administration territoriale (Minat) a fait cette déclaration lors de la  cérémonie des vœux de nouvel An de ses collaborateurs  ce lundi 21 janvier 2019.

Paul Atanga Nji, Minat - DR

Pendant son allocution de circonstance, le membre du gouvernement a réaffirmé sa volonté de voir les régions du Sud-ouest et Nord-Ouest plongées depuis deux ans dans des violences meurtrières retrouvées la quiétude. Se disant confiant de la volonté du président Biya qui « a fait de la sécurité une priorité absolue », Atanga Nji a lancé un autre appel de paix à l’endroit de sécessionnistes. « Nous allons prêcher le langage de la paix; nous allons demander aux terroristes de déposer les armes et de revenir dans la République ».

Certes le Minat veut faire la paix avec les séparatistes en leur demandant de déposer les armes, il reste ferme à la suite du Président de la République que les séparatistes récidivistes seront traqués de manière intrépide. « Ceux qui, pour une raison ou pour une autre ne voudront pas déposer les armes, vont se heurter à la détermination de nos forces de défense», a- t-il avertit.

Nommé en début mars 2018 à la suite d’un léger réaménagement ministériel, et reconduit le vendredi 04 janvier par un décret du président de la république, Paul Atanga Nji est censé contribuer à réunir les conditions facilitant un dialogue « franc et sincère » entre le gouvernement camerounais et les sécessionnistes pour juguler la crise qui frappe le Cameroun depuis fin 2016.